•  

    LORSQU'ON SE CONFIE AU SEIGNEUR...


    LORSQU’ON SE CONFIE DANS LE SEIGNEUR, IL CHANGE
    LES LAMENTATIONS EN ALLÉGRESSE...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     


    INVOQUE-MOI AU JOUR DE LA DÉTRESSE,
    JE TE DÉLIVRERAI, ET TU ME GLORIFIERAS.


    LE DIEU TRÈS-HAUT assure à ses enfants qu'au jour de
    la détresse, Il y a possibilité d’obtenir la délivrance par
    sa Main Puissante. Notre DIEU TOUT-PUISSANT est grand 
    et très digne de louange, Il est près de ceux qui l’invoquent
    avec sincérité, car tout au long de sa vie terrestre, l'homme
    est confronté à des moments difficiles qui nécessitent
    l’intervention de l’Éternel. Le Seigneur notre Dieu a le
    Pouvoir de nous secourir dans tous les domaines de la vie :
    Spirituelle, matérielle, conjugale, santé ... La Parole de Dieu
    recommande d'OFFRIR pour SACRIFICE à DIEU des actions
    de grâces, et accomplir les vœux envers LE TRÈS-HAUT,
    afin que LE SEIGNEUR ÉTERNEL te soit FAVORABLE, comme
    Il le fut à David, quand celui-ci lui offrit des sacrifices
    d’actions de grâces à DIEU pour qu'il fût apaisé envers
    le pays. Après cela, on peut prier avec l'assurance d'être
    secouru, car l’Éternel promet ceci dans Esaïe 43:2:
    Si Tu Traverses les eaux, je serai avec toi et les fleuves,
    ne te submergeront point ; si tu marches dans le feu,
    Tu ne te brûleras pas, et la flamme ne t'embrasera pas.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'HOMME ÉLABORE DE NOMBREUX PLANS...

     

    “L'HOMME ÉLABORE DE NOMBREUX PLANS, MAIS SEULE
    LA DÉCISION DU SEIGNEUR SE RÉALISE” Proverbes 19.21. 


    Vos plans peuvent s’écrouler, mais si votre cœur est bien
    disposé en Dieu, Il fera en sorte que les circonstances
    changent à votre avantage en vue de manifester Sa gloire...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  


    LA FORCE DE LA PRIÈRE :


    PAR LA PRIÈRE, LE SEIGNEUR NOUS DONNE CETTE FORCE QUE NOUS N'AVONS PAS. C’EST UNE ARMURE CAPABLE DE RÉSISTER À TOUS LES ASSAUTS DES DÉMONS, ELLE EST UNE PROTECTION QUI NOUS MET A L'ABRI DE  TOUS LES DANGERS ET UN REFUGE DANS LES TEMPÊTES…
    VOICI AU TRAVERS DE LA BIBLE, LES PROMESSES
    FAITES PAR DIEU A CEUX QUI LE PRIENT :


    - « invoque-moi et je te répondrai » (Jr 33, 3)
    - « invoque-moi, je te délivrerai » (Ps 49, 15)
    - « demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira » (Mt 7, 7)
    - « quiconque demande reçoit, qui cherche trouve » (Lc 1 10)
    - « si deux d'entre vous, sur terre, unissent leurs voix pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon père » (Mt 18, 19) ;
    - « tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez déjà reçu, et cela vous sera accordé » (Mc, 11, 24)
    - « si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai » (Jn 14, 14)
    - « si vous demeurez en moi... demandez ce que vous voudrez et vous l'aurez » (Jn 15, 7)
    - « en vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au père, il vous le donnera en mon nom » (Jn 16, 23).

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     


    L’ÉPREUVE PRÉCÈDE LA BÉNÉDICTION…


    Quand une âme aime Dieu et persévère dans la prière en obéissant à la Volonté du Père, Dieu éprouve cette âme; il l’a raffine comme de l’or à travers des épreuves et tribulations.


    Ces épreuves et tribulations sont données pour que l’âme puisse être purifiée et renforcée et pour qu’elle atteigne une union plus profonde avec Dieu. À travers ces épreuves, l’âme accumule et parfait les vertus qui sont des trésors pour maintenant et pour l’éternité. À la fin de l’épreuve, la Joie et la Paix lui sont donnés qu’aucun hommene peut enlever.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    L'ESPRIT REND COURAGEUX.
     
    Marie fut toute transformée le jour de l’Annonce en accueillant l’Esprit qui lui proposait de devenir la femme qui délivre. Elle préparait aussi, sans le savoir, le grand jour de la Pentecôte, le jour de la naissance de l’Église. Mais dans l’amour, il importe si peu de savoir, il s’agit d’aimer. Marie ne cherchait pas à savoir. Elle s’était livrée au projet du Père et l’Esprit Saint était son guide. Il lui donnait force et courage pour vivre toutes les étapes surprenantes de la réalisation de ce mystérieux projet.


    EXTRAIT DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, À L’HEURE DE DIEU, ÉDITIONS PAULINES, MÉDIASPAUL
     

     Résultats de recherche d'images pour « Marie à l'Annonciation »
     
    L’ESPRIT REND COURAGEUX… 

    L’Esprit rend audacieux et courageux dans notre façon d’annoncer que le Jésus de Nazareth, le Jésus de l’histoire porte à Pâques un nouveau nom, celui de Christ qui m’invite à cause de mon baptême à entrer dans le sillage de la Résurrection.

    Marie, la toute jeune fille, préparait la grande fête de Pâques, le jour où, silencieusement, elle dit OUI à l’ange qui la salue pour lui annoncer qu’elle serait Mère de Dieu, en mettant au monde Jésus. L’esprit la couvre de son ombre. Il l’enveloppe de son ombre et c’est ainsi que Marie connaît toutes les transformations de la maternité pour donner naissance à Jésus. Elle s’engage donc avec force et courage à être fidèle à son OUI pour accomplir sa mission de mère, d’éducatrice et d’épouse. Donner naissance, c’est engageant.

    As-tu déjà mis au monde quelqu’un? As-tu déjà donné naissance à quelqu’un? As-tu déjà permis à une personne de revivre, de se dépasser, de redécouvrir sa liberté? As-tu déjà fait renaître quelqu’un à la joie?

    EXTRAIT DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, À L’HEURE DE DIEU, ÉDITIONS PAULINES, MÉDIASPAUL

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • QU’EST-CE QUE LA VÉRITÉ?  
     
    Il arrive souvent que dans nos familles le nom de Jésus divise au lieu d’unir. Certaines opinions sur Jésus, sur l’Église, sur des façons de célébrer, sur les politiques du Vatican, sur certaines options disciplinaires de l’Église divisent les croyants. On est à 100% contre ou à 100% pour. Il n’y a plus de milieu. On oublie parfois qu’un espace pour la liberté, pour la critique est un signe de bonne santé.

    On mêle tout en passant de l’Église institution à l’Église communion. Où est donc la vérité de Jésus dans tous ces débats?
     
    « Qu’est-ce que la vérité? », demande Pilate à Jésus. Il arrive parfois que l’on cherche la vérité dans l’accessoire et que l’on abandonne l’essentiel. On confond les mesures disciplinaires de l’Église avec ce qui est au cœur de notre foi. Dans l’agressivité des discussions, on provoque l’agressivité. On devient intolérant, intransigeant, légaliste. Pour l’amour de la vérité on devient pharisien!
     
    « Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie », dit Jésus. Il vient comme signe de contradiction. Toutes les Béatitudes proclamées sur la montagne ne contredisent-elles pas la philosophie des grands de ce monde?
     
    On fixe son frère, sa sœur dans des catégories : On est de la droite, traditionnaliste, intégriste, fermé, étroit d’esprit… on est libéral, ouvert, progressiste, large de vue. Que l’on soit étiqueté, la question demeure pour tous : « Qu’est-ce que la vérité? ». Qui nous dira la vérité? Où est la vérité?
     
    On en arrive parfois uniquement à des débats idéologiques qui satisfont l’intelligence. Mais que vaut l’intelligence sans le cœur?
     
    Dans la prière, le Seigneur fournit des réponses aux questions de l’intelligence. Ces réponses qu’on ne peut souvent pas verbaliser satisfont notre être. Il nous faut revenir à la simplicité et à l’humilité de Bethléem et de Nazareth, à la simplicité de l’agenouillement de Jésus, lavant les pieds de ses apôtres le Jeudi saint… pour expérimenter le feu de l’amour gratuit!
     
    EXTRAIT DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, À L’HEURE DE DIEU, ÉDITIONS PAULINES, MÉDIASPAUL
     


    CRÉATION FAITE PAR GLYNIS1 SUR BLINGEE
    VOICI LE CODE POUR VOTER POUR: http://bln.gs/b/27xxsw

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • DIEU EST AMOUR  
     
    Dieu est amour. Il m’a créé(e) par amour. Il veut que je vive en amour. Son amour est liberté. Par amour, il allume au cœur du cœur de mon être un brasier de liberté.
     
    Il meurt d’amour. Il va jusqu’au bout de l’amour pour que je vive libre jusqu’au bout de l’amour. À travers les morts quotidiennes, il me ressuscite par amour. Ma liberté consiste à aimer, à être brasier d’amour…
     
    Quand l’amour meurt, Dieu est absent. Quant l’amour vit, Dieu est présent. Dieu ne peut pas ne pas créer d’amour pour qu’à mon tour je sois de tous les instants, créateur d’amour.
     
    Si je casse le mot amour, comme je casse une noix, si je regarde en dedans du mot, j’y trouve l’amande de la fraternité, de la communion, du pardon.
     
    Aimer d’amour pour être créateur, à mon tour, d’amour, de communion, de liberté… Le lavement des pieds du Jeudi saint et la contemplation de la croix expriment le plus humainement possible le tourbillon de l’amour qui m’a donné vie!
     
    Incommensurable amour de mon amour, donne à ma liberté l’éternel rayonnement du Créateur!

    *****

     
     
    À mesure que tu avances dans la vie, tu saisis que tu apprends à connaître Dieu dans la prière, l’oraison, la contemplation. Peu importe les études que tu fais, si tu ne pries pas, ce que tu apprends, ce qui meuble ton intelligence, tu décroches!
     
    Dieu est plus grand que toutes les connaissances que tu accumules. Dieu est plus grand que l’idée que tu te fais de lui. Il est Amour, Mystère, Vie… Les mots ne traduisent jamais ce qu’est Dieu. Lorsque tu pries, tu reviens aux prières  naïves de ton enfance que tu paraphrases, modules, murmures…
     
    Dieu n’est qu’amour! La puissance de son amour, la sagesse de son amour, la force de son amour, la beauté de son amour t’enveloppent de joie et tu t’abandonnes totalement à sa miséricorde amoureuse… La puissance de l’amour en Dieu va jusqu’au bout de l’amour qui est sans limite… « C’est moi, n’ayez pas peur! » Ne jamais avoir peur parce qu’il est l’amour infini et qu’il m’a créé(e) créateur d’amour et de liberté!...

    *****

     
     
    …Vivre intensément, c’est aimer et se laisser aimer pour rendre accueillant et libérateur notre service. Vivre intensément, c’est avoir la conviction que l’humilité est la plus grande fore de persuasion qui révèle un amour gratuit. La densité de mon existence est dans l’intensité de mon amour et de ma liberté! La densité de mon existence est le poids sacré de ma liberté. La densité de mon existence est le rayonnement de la gloire de Dieu en moi…
     
     
    EXTRAITS DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, À L’HEURE DE DIEU, ÉDITIONS PAULINES, MEDIASPAUL
     
     


    CRÉATION FAITE PAR UN MEMBRE BLINGEE, GLYNIS1
    VOICI LE CODE POUR VOTER POUR:
    http://bln.gs/b/27x2bd

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • JÉSUS, LUMIÈRE DU MONDE

     
    Qui dans sa vie ne traverse pas des chemins de grande noirceur? Qui dans sa vie n’a pas expérimenté la nuit du cœur? L’aveugle-né a vécu de longues nuits. C’est progressivement que Jésus le conduit à la lumière. Il découvre que Jésus est lumière et que c’est Lui qui donne un sens à la vie! Quand Jésus passe dans une vie, c’est pour donner la vie!
     
    C’est pour nous tirer de nos ténèbres et nous faire naître à la lumière. La lumière de la Résurrection nous est offerte en ce Jésus, lumière du monde et don de Dieu. « Je suis la lumière du monde. Je suis venu pour ceux qui ne voient pas, puissent voir ». (Jean 9, 5-39).
     
    EXTRAIT DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, À L’HEURE DE DIEU, ÉDITIONS PAULINES, MÉDIASPAUL
     


    Risen Jesus is alive and walks with us ... Let us Lord to experience the joy of your Resurrection, for what ours eyes keep on you, walking faithful to our commitment in this world .... Amen ..... Happy Easter Resurrection......Jesús ha Resucitado, está vivo y camina con nosotros...Permitenos Señor experimentar el gozo de Tu Resurección, para que con la mirada puesta en Tí sigamos caminando fieles a nuestro compromiso en este mundo....Amén.....Feliz Pascua de Resurección.
     

    CRÉATION FAITE PAR UN MEMBRE BLINGEE DU NOM DE PIEDAD5007.
    VOICI LE CODE POUR VOTER POUR ELLE:
    http://bln.gs/b/28fp32

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  •  
     
    VÉRITÉ ET LIBERTÉ  
     
    Jésus était tellement libre dans ses paroles, dans ses gestes, dans ses manières de dire et de faire, dans sa façon d’être. Il est la vérité. Il dit la vérité. Il fait la vérité. On a tous un peu peur de la vérité. On a peur d’entendre la vérité. On craint de dire la vérité.
     
    Jésus éveille à la liberté. Il dénonce. Il démasque les menteurs, les tricheurs, les hypocrites, les visages à deux faces.
     
    Il indique un seul chemin, celui de la liberté, de la vérité. Il n’est pas surprenant qu’il soit mort sur la croix!
     
    EXTRAIT DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, « À L’HEURE DE DIEU », ÉDITIONS PAULINES

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  •  
    PERSONNE NE PEUT T’ENLEVER JÉSUS DE TON CŒUR.

    NUL NI PERSONNE ne pourra arrêter ta marche, si tu offres chacun de tes pas à jésus.

    NUL NI PERSONNE ne pourra t’empêcher d’aimer, si tu offres ton cœur à jésus.

    NUL NI PERSONNE ne pourra t’enlever la joie, si ta joie vient de jésus.

    NUL NI PERSONNE ne pourra t’enlever la vie, si tu puises ta vie en jésus.

    NUL NI PERSONNE ne t’enlèvera la force, si ta force vient de jésus.

    TU PEUX TOUT PERDRE, PERDRE TOUT CE QUE TU POSSÈDES, TES BIENS, TES ILLUSIONS, TA SÉCURITÉ, MAIS PERSONNE NE PEUT ENLEVER JÉSUS DE TON CŒUR, PERSONNE NE PEUT EMPÊCHER JÉSUS DE VENIR A TON SECOURS, PERSONNE NE PEUT TE SÉPARER DU FILS DE DIEU, SI TU LUI AS OFFERT TA VIE...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


  • HYPOCRISIE  
     
    Nul n’est exempt. Un jour ou l’autre, tu peux rendre les autres victimes de ton hypocrisie! À vouloir être trop pur, trop parfait, on finit souvent par être hypocrite! À vouloir sauver la face, on finit souvent par avoir une double vie. À vouloir toujours travailler l’image, l’apparence, on finit par être un tricheur, un menteur…
     
    À toujours critiquer, blâmer, reprocher aux autres ce qu’ils font ou ce qu’ils sont, on finit par oublier ses propres travers qui sont encore pires que ceux que l’on rejette chez les autres. La paille dans l’œil de l’autre est toujours plus visible que la poutre dans le tien.
     
    « Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère? Et la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas! Ou bien comment vas-tu dire à ton frère : « Laisse-moi ôter la paille de ton œil, et voilà que la poutre est dans ton œil! » Hypocrite, ôte d’abord la poutre de ton œil, et alors, tu verras clair pour ôter la paille de l’œil de ton frère. » (Matthieu 7, 3-5)
     
    EXTRAIT DU LIVRE DE RENÉ PAGEAU, « À L’HEURE DE DIEU », ÉDITIONS PAULINES

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  
    LE RESSUSCITÉ? C’EST MON PÈRE

    Un jeune garçon se promenait sur la plage et fixant l’océan semblait attendre quelque chose. Un luxueux yacht se dessine à l’horizon; l’enfant se met à faire de grands gestes. Un brave monsieur voyant l’enfant gesticuler comme cela lui dit : « Ne sois pas stupide, petit. Le capitaine ne doit même pas te voir. Puis même s’il te voyait, crois-tu qu’il va changer de cap pour toi »?

    Quasi à l’instant même, le bateau vire de bord et s’en vient vers la rive. Une chaloupe est mise à la mer pour prendre l’enfant et l’emmener sur le yacht :« Monsieur, crie l’enfant, je ne suis pas stupide. Le pilote, c’est mon père ».

    Devant l’immensité de l’océan, nous sommes petits. Nous ne pouvons pas changer le cours des choses.

    « Celui qui prie n’est pas un homme, une femme, mais l’enfant du Maître du Ciel et de la Terre. Lui peut changer le cours des choses.»

    L’enfant de la plage était petit devant l’océan et le yacht luxueux qui naviguait loin de la rive. Mais l’enfant était grand dans le cœur du pilote. « C’est mon père »!


    Récit pris sur le Net

    Missionnaires Ensemble
    Printemps 2011

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • NOUS SOMMES RACHETÉS PAR LE SANG DU CHRIST...


    NOUS SOMMES RACHETÉS PAR LE SANG DU CHRIST,
    L’AGNEAU SANS TACHE, IMMOLÉ POUR NOS PÉCHÉS...



    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • EN PRIANT NOTRE DIEU AVEC FOI...


     

     


    EN PRIANT NOTRE DIEU AVEC FOI ET PERSÉVÉRANCE,
    NOUS ACCOMPLIRONS DE GRANDES CHOSES. BONNE NUIT...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • SOYEZ BÉNIS!


     

    SOYEZ BÉNIS !
     

    ÊTRE ENFANT DE DIEU, SIGNIFIE : GARDER L’ESPÉRANCE, QUELLES QUE SOIENT LES CIRCONSTANCES, QUELS QUE SOIENT LES ÉPREUVES ET LES COMBATS A MENER.
    CAR DIEU EST LA VIE, ET SI VOUS VIVEZ AVEC DIEU,
    ALORS VOUS VIVREZ ÉTERNELLEMENT…
     

     

    EXCELLENTE JOURNÉE SOUS LA PROTECTION DE JÉSUS

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « le notre père »

      
     
    LE NOTRE PÈRE

    1- Quelle est l’origine du Notre Père?

    Jésus nous a enseigné cette prière chrétienne irremplaçable, le Notre Père, un jour où un disciple, le voyant prier, lui demanda : « Apprends-nous à prier » (Lc 11,1). La tradition liturgique a toujours utilisé le texte de Matthieu. (Mt 6,9-13)


    2- Pourquoi disons-nous « Notre » Père?

    « Notre » exprime une relation complètement nouvelle avec Dieu. Quand nous prions le Père, nous l’adorons et nous le glorifions avec le Fils et l’Esprit. Dans le Christ, nous sommes « son » peuple, et lui, il est « notre » Dieu, dès maintenant et pour l’éternité. En effet, nous disons « notre » Père parce que l’Église du Christ est la communion d’une multitude de frères, qui ne font qu’ « un seul cœur et une seule âme » (Ac 4, 32).


    3- Que signifie « qui es aux cieux »?

    Cette expression biblique ne désigne pas un lieu, mais une manière d’être : Dieu est au-delà t au-dessus de tout. Elle désigne la majesté, la sainteté de Dieu, et aussi sa présence dans le cœur de justes. Le Ciel, ou la Maison du Père, constitue la vraie patrie vers laquelle nous tendons dans l’espérance, alors que nous sommes encore sur la terre. Nous vivons déjà en elle, « cachés en Dieu avec le Christ » (Col 3, 3).


    4- Comment se compose la prière du Notre Père?

    Elle contient sept demandes à Dieu le Père. Les trois premières, plus théologales, nous tournent vers lui, pour sa gloire : c’est le propre de l’amour de penser avant tout à celui qui nous aime. Elles indiquent ce que nous avons tout particulièrement à demander : la sanctification du Saint Nom, la venue du Royaume, l’accomplissement de Sa volonté. Les quatre dernières demandes présentent au Père de miséricorde nos misères et nos attentes. Elles lui demandent notre nourriture, le pardon, le secours dans les tentations et la délivrance du Malin.


    5- Que signifie : « Que ton Nom soit sanctifié »?

    Sanctifier le Nom de Dieu, c’est avant tout une louange qui reconnaît Dieu comme Saint. Dieu a en effet révélé son Nom à Moïse et il a voulu que son peuple lui soit consacré comme une nation sainte chez qui il habite.


    6- Comment le Nom de Dieu est-il sanctifié en nous et dans le monde?

    Sanctifier le Nom de Dieu qui nous appelle « à la sanctification » (1 Th 4, 7), c’est désirer que la consécration baptismale vivifie toute notre vie. C’est aussi demander que, par notre vie et notre prière, le Nom de Dieu soit connu et béni par tout homme.
     
     
    Que demande l’Église lorsqu’elle prie en disant :

    " Que ton Règne vienne "?

    L’Église implore la venue finale du Royaume de Dieu par le retour du Christ dans sa gloire. Mais l’Église prie aussi pour que le Règne de Dieu grandisse dés aujourd’hui par la sanctification des hommes dans l’Esprit et grâce à leurs efforts au service de la justice et de la paix, selon les Béatitudes. Cette demande est le cri de l’Esprit et de l’Épouse : " Viens Seigneur Jésus " (Ap.22,20).

     

    Pourquoi demander :

    " Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel "?

    La volonté de notre Père est que " tous les hommes soient sauvés " (1Tm2,3). C’est pourquoi Jésus est venu pour accomplir parfaitement la volonté salvifique du Père. Nous prions Dieu le Père d’unir notre volonté à celle de son Fils, à l’exemple de la Vierge Très Sainte et des Saints. Nous demandons que son dessein d’amour bienveillant se réalise pleinement sur la terre comme c’est déjà le cas au ciel. C’est parla prière que nous pouvons " discerner la volonté de Dieu " (Rm12,2) et obtenir la " constance pour l’accomplir " (He10,36).

     

    Quel est le sens de la demande :

    " Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour "?

    En demandant à Dieu, avec l’abandon confiant des fils, la nourriture de tous les jours nécessaires à tous pour leur subsistance, nous reconnaissons combien Dieu notre Père est bon au-delà de toute bonté. Nous demandons aussi la grâce de savoir agir pour que la justice et le partage permettent à ceux qui possèdent en abondance de venir en aide aux besoins des autres.

     
    LE NOTRE PÈRE

    UNE QUESTION… UNE RÉPONSE

    Tiré du Compendium du Catéchisme de l’Église Catholique

    POURQUOI DISONS-NOUS : "PARDONNE-NOUS NOS OFFENSES COMME NOUS PARDONNONS AUSSI À CEUX QUI NOUS ONT OFFENSÉS"?

    En demandant à Dieu notre Père de nous pardonner, nous nous reconnaissons pécheurs devant lui. Mais nous confessons en même temps sa miséricorde parce que, en son Fils et par les sacrements, " nous recevons la rédemption et la rémission de nos péchés " (Col 1, 14). Notre demande ne sera cependant exaucée qu’à condition que de notre côté, nous ayons d’abord pardonné.

    COMMENT LE PARDON EST-IL POSSIBLE?

    La miséricorde ne pénètre notre cœur que si nous savons, nous aussi, pardonner, même à nos ennemis. Désormais, même si, pour l’homme, il semble impossible de satisfaire à cette exigence, le cœur qui s’offre à l’Esprit Saint peut, comme le Christ, aimer jusqu’à l’extrême de l’amour, transformer la blessure en compassion, et l’offense en intercession. Le pardon participe de la miséricorde de Dieu et est un des sommets de la prière chrétienne.

    QUE VEUT DIRE : "NE NOUS SOUMETS PAS À LA TENTATION"?

    Nous demandons à Dieu notre Père de ne pas nous laisser seuls au pouvoir de la tentation. Nous demandons à l’Esprit de savoir discerner d’une part entre l’épreuve qui nous fait grandir dans le bien et la tentation qui mène au péché et à la mort, et, d’autre part, entre être tenté et consentir à la tentation. Cette demande nous unit à Jésus qui a vaincu la tentation par sa prière. Elle sollicite la grâce de la vigilance et de la persévérance finale.

    QUE SIGNIFIE L’AMEN DE LA FIN?

    "Puis, la prière achevée, tu dis Amen, contresignant par cet Amen, qui signifie "Que cela se fasse", ce que contient la prière que Dieu nous a enseignée". (Saint Cyrille de Jérusalem)

     

    MISSIONNAIRES ENSEMBLE 
    CENTRE MISSIONNAIRE SAINTE-THÉRÈSE 
    817, BOUL. GOUIN EST, 
    MONTRÉAL QC
    H2C 1A9

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • ARTICLE TRANSFÉRÉ DE MON EX BLOG DE CRÉATIONS

     

    LES RELATIONS CONFLICTUELLES

    Publié le 18/06/2015 à 09:06 par retrouverlavitalite.centerblog.net 
      LES RELATIONS CONFLICTUELLES

    Quand il y a toujours des jugements sur les autres, des critiques, que des choses sont toujours reprochées, que l'autre n'est pas accepté comme il est... mais on le voudrait différent.

    Quand on ne lui a  pas pardonné ce qu'il a pu dire ou faire dans le passé et qu'on lui en tient rigueur , que d'une certaine manière on veut se venger, le punir à son tour, l'écarter...

    Tout ceci va engendrer des relations conflictuelles.

    Pour améliorer ses relations, il faudrait infuser de la gentillesse. Faire attention à l'autre, être attentif à ce qu'il aime, lui faire plaisir, lui dire des compliments.

    En général les personnes font ce qu'elles peuvent. Elles ne font pas exprès de nous blesser, de ne pas être comme nous voulons ..c'est qu'elles n'en ont pas les possibilités... Elles pourront peut être évoluer si nous les encourageons, plutôt de critiquer leur moindres gestes ...

    Bonne journée ... avec des compliments.

    Martine DL

     

    *****

     

    LES RELATIONS CONFLICTUELLES suite

    Publié le 19/06/2015 à 16:14 par retrouverlavitalite.centerblog.net  LES RELATIONS CONFLICTUELLES suite

    Pour améliorer les relations conflictuelles, il faudrait essayer de comprendre l'autre. De ne pas le considérer comme seul responsable. Les personnes peuvent mal agir par un concours de circonstance. Nous commettons tous des erreurs.

    Et pour avancer dans cette relation, lui pardonner. Lui redonner une seconde chance. Ce n'est pas facile, car nous pensons qu'en agissant ainsi, nous nous inclinons, au contraire cela demande du courage, de l'intelligence.

    Avant dans les villages, les personnes se rencontraient constamment et devaient trouver un terrain d'entente. Une fête pouvait être l'occasion que tout le monde participe et se pardonne. C'était une pratique courante.

    Maintenant dans notre société, les gens peuvent ne plus se voir. Donc les relations humaines deviennent plus complexes. Plus d'agressivité. Car plus personne ne se remet en cause. Chacun se sentant puissant, avec la certitude d'avoir raison et de ne pas avoir besoin de faire d'effort pour assainir une relation.

    Bonne soirée !

    Martine DL

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « le bonheur »

    Les Éditions Ariane 

    QUELLE EST VOTRE DÉFINITION DU BONHEUR ?

    Pour certains le bonheur, c'est ...

    - De reconnaître ses forces et de les soutenir. C'est de réussir à s'accepter totalement et entièrement avec ses ombres autant que sa lumière...

    - De pouvoir jouir de toutes mes facultés physiques et mentales...

    - D'aimer, et d'être aimé-e...

    - De trouver des environnements où l'on peut grandir, car ses talents y sont perçus et utilisés – ce qui contribue à une bonne estime de soi – et choisir d'être patient, tolérant, et un ami pour soi-même quand il s'agit de faire face à ses blessures, à ses zones d'ombre. Ainsi devenant meilleur envers soi-même, on devient meilleur envers les autres.

    - De pouvoir dire oui ou non dans n'importe quelle situation...

    - De se contenter de ce que l'on a ; d'apprécier la vie sans jalouser celle de son entourage...

    - De pouvoir toucher, goûter, entendre, voir, respirer et se rendre compte comme c'est bon et quelle chance on a de pouvoir en être conscient...

    - De vivre à fond le présent, car demain est incertain...

    - De savoir garder le sourire quand son cœur saigne...

    - De s'ouvrir au monde et apprécier toutes ses beautés et ses richesses.

    - De focaliser son attention sur ce que l'on aime, dans le respect de tous....

    - De connaître ses limites, et ensuite d'accepter d'aller au-delà de sa "zone de confort", pour ainsi mieux se connaître soi-même...

    Et vous comment définiriez-vous le bonheur ?

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • TEXTE TRANSFÉRÉ DE MON ANCIEN BLOG DE CRÉATIONS

    Résultats de recherche d'images pour « l'amour et la compassion »

     

    Les Éditions Ariane 

     

    L'AMOUR ET LA COMPASSION QUI NE S'ÉPUISENT JAMAIS

     

     

    par John Smallman

     

     

    Le voyage de retour de l’humanité est presque terminé. Il a été long, avec de nombreuses diversions qui vous ont distraits, mais finalement la fin est en vue. Vous pouvez trouver cela difficile à croire alors que vous constatez tous les conflits et les discordes à travers le monde, mais je vous assure que la puissance de l’Amour de notre Père, qui s’écoule librement et abondamment à travers les champs énergétiques de chaque être humain sans exception qui fait actuellement l’expérience de la vie sur le plan de la Terre, est irrésistible et invincible.

     

     

    L’amour triomphe de tout sur son passage, toujours. Focalisez votre attention sur cette vérité suprême, faites-en votre seul point de référence tout en vaquant à votre vie quotidienne. Et, alors que vous continuez à être les éclaireurs et les porteurs de Lumière qui ramènent leurs frères et sœurs, toute l’humanité, à la Réalité, soyez déterminés à rejeter tous les aspects de vous-mêmes qui ne sont pas dans l’alignement de cette vérité divine. Après tout, c’est la raison pour laquelle vous avez décidé d’être sur Terre à ce moment crucial, celui où l’évolution spirituelle de l’humanité fait un pas immense et irréversible qui vous amène beaucoup plus près de la Source de tout être, Dieu, que vous ne pouvez l’imaginer, même dans votre rêves les plus fous. L’Amour de Dieu pour Sa création est illimité, et Il veut que tous Le partagent dans la joie de cette infinitude.

     

     

    Votre tâche est d’aimer inconditionnellement. Cela n’implique pas d’ignorer ou d’accepter le comportement préjudiciable de ceux qui ne sont pas en alignement avec le champ divin de l’Amour de notre Père — le champ d’énergie dans lequel tous les êtres sensibles ont leur existence — mais cela requiert de vous de leur offrir votre amour et votre compassion, à chaque instant. N’oubliez jamais que ceux dont le comportement n’est pas dans l’alignement de l’Amour sont eux-mêmes très sérieusement blessés, et jusqu’à ce qu’ils rencontrent amour et acceptation, ils continueront à se comporter très fréquemment d’une manière dépourvue d’amour. C’est la seule qu’ils connaissent.

     

     

    Ce que vous connaissez vous le croyez, et ce que vous croyez vous l’enseignez en le démontrant. Vous connaissez l’Amour, et c’est ce que vous devez démontrer et enseigner. C’est vraiment très simple, mais cela peut être extrêmement difficile dans la pratique. Sachez que vos guides, vos anges, tous les êtres des royaumes spirituels vous soutiennent en permanence dans votre intention de travailler sans relâche à vous mettre vous-mêmes et vos champs d’énergie individuelle toujours plus en alignement avec l’énergie de l’Amour de Dieu. Lorsque vous faites cela — et vous êtes tous en train de le faire — la force de ce champ divin augmente en efficacité partout dans le monde. Même les individus au cœur le plus dur, amer, plein de ressentiment et de colère sont influencés par cette énergie aimante et omniprésente qui enveloppe la Terre.

     

     

    Oui, beaucoup d’entre eux lui résistent parce qu’ils n’ont pas confiance en elle. Leur capacité à faire confiance a été très sérieusement endommagée, sinon presque totalement annihilée, par les expériences qu’ils ont subies dans leur incarnation en tant qu’humains, et le seul chemin pour réparer ce préjudice est celui de l’amour et de la compassion, qui ne s’épuisent jamais. Quand vous observez la douleur et la souffrance que ces êtres sérieusement blessés continuent d’infliger à ceux sur lesquels ils ont le pouvoir et le contrôle, il peut vous sembler que la tâche exigée de vous est insurmontable.

     

     

    Ne soyez pas découragés par le comportement de ces êtres blessés. Ré-intensifiez plutôt votre intention d’aimer sans discrimination. Renforcez cette intention en vous rappelant combien vous vous êtes vous-mêmes sentis tristes lorsque vous avez été traités injustement et durement, et sachez que ce que vous avez vécu était probablement loin d’être aussi destructeur et humiliant que ce qu’ont subi ces êtres égarés que vous voyez se comporter de manière impitoyable et sans aucune considération pour la souffrance qu’ils provoquent.

     

     

    Les mauvais traitements, la trahison, la répression et la torture — dont vous savez tous qu’ils sont infligés sur beaucoup d’êtres à travers le monde dans des circonstances inadmissibles — ne peuvent être éradiqués en traitant les responsables sur le même mode. Cela ne ferait que durcir davantage leur cœur et renforcer leur conviction que nul ne peut être digne de confiance. Ils doivent évidemment être empêchés de poursuivre leurs activités, mais la tâche principale qui attend l’humanité à cet égard est de guérir les auteurs de ces comportements inadmissibles, sinon le cycle est ré-activé et ne se termine jamais, comme cela semble avoir été le cas tout au long de l’histoire humaine.

     

     

    Comme on vous l’a dit à plusieurs reprises, et on ne vous le répètera jamais assez, l’Amour est la réponse — à tous les problèmes. C’est la seule réponse. La guérison se produit lorsque seuls l’amour et la compassion sont offerts. Vous êtes tous divinement aimés à chaque instant, et votre tâche reste celle de partager cet amour sans discrimination. Ne vous focalisez pas avec colère et amertume sur la souffrance que les non-éveillés et sérieusement blessés continuent à infliger aux autres. Rappelez-vous plutôt qu’en vous accrochant uniquement à l’amour, et en le partageant, vous prenez part au triomphe de l’Amour sur la peur, sur la souffrance, sur la douleur, et sur l’illusion.

    Votre frère qui vous aime

    Tiré de http://bit.ly/1llSnOF

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique