• Résultats de recherche d'images pour « ange gardien gif »

      Les Éditions Ariane  

    MESSAGES D'UN ANGE GARDIEN

    Par Gerry Gavin

    Lorsque les premiers phénomènes surnaturels se sont produits, Gerry Gavin était pour le moins sceptique. Cependant, quand les messages envoyés par ces êtres hors du commun ont redoublé d’intensité, il a fini par les accepter et leur tendre la main. Après avoir établi le contact avec son ange gardien, il a découvert qu’il lui suffisait d’écrire des lettres pour communiquer avec lui. Au début, leur correspondance avait essentiellement pour objet l’accompagnement personnel, puis elle a évolué vers une offre d’assistance proposée à quiconque solliciterait Gerry afin de bénéficier de ces enseignements d’une grande sagesse.

    Gerry transmet donc au monde les messages reçus, conviant les lecteurs à un fascinant voyage du commencement de la création à nos jours. Il nous révèle pourquoi nous vivons un moment si particulier de notre histoire. Les sujets les plus controversés sont abordés de front et les mythes populaires sont déboulonnés par des explications d’une grande simplicité et un langage accessible à tous. Ce livre éveillera un écho durable chez les lecteurs longtemps après que ces derniers l’auront refermé, et changera leur façon de considérer la vie de tous les jours.

    On peut se procurer ce livre via la boutique en ligne des Éditions Ariane au http://bit.ly/1ioBVPX ou sur Amazon.fr via le http://amzn.to/1sybiw1

    « J’ai été témoin de la façon dont Gerry canalisait les profonds messages de Margaret tout en enseignant aux autres comment communiquer avec leurs propres anges. Il est tout à fait authentique ! Et il communique ces vérités d’une manière si paisible, si gentille... J’ai adoré ce livre et je sais qu’il en sera de même pour vous ! »

    – Karen Noe, médium et auteure de Through the Eyes of Another: A Medium’s Guide to Creating Heaven on Earth by Encountering Your Life Review Now

    « Gerry Gavin est un homme d’une grande intégrité animé d’une profonde sagesse. Je suis convaincu que Messages d’un ange gardien s’imposera comme une ressource essentielle pour tous ceux qui recherchent la guérison, l’espoir et une direction à suivre dans ce monde moderne. »

    – Martin Boroson, auteur de One-Moment Meditation: Stillness for People On The Go

    « Des thématiques habituellement considérées comme difficiles à comprendre me sont apparues d’une grande simplicité lorsqu’elles étaient expliquées par Margaret. Je me suis souvent dit : “Tout cela me semble maintenant très logique.” Ce livre est inspirant et lumineux. Il apporte une véritable compréhension de qui nous sommes, de notre destination finale et de ce que nous faisons sur terre... Je crois qu’il aidera ceux qui le liront à voyager en paix. Un grand livre ! »

    – T Love, animateur de l’émission Energy Awareness, BlogTalkRadio

    * * *

    Voici un long extrait de ce livre, tiré de http://bit.ly/1qsou1i

    Comme la plupart des expériences spirituelles marquantes, cette rencontre a eu lieu à un moment de complet abandon personnel. Je vivais alors une période très trouble de ma vie et j’avais conscience de la nécessité absolue d’une réorientation et de conseils décisifs pour surmonter cette épreuve. À cette époque, j’avais développé une grande habileté dans la mise en œuvre de pratiques shamaniques et j’entrais souvent en contact avec des guides spirituels et des animaux de pouvoir. Bien que n’ayant jamais rencontré d’anges, je savais d’instinct qu’il s’agissait d’une étape que je devais franchir. Ne sachant trop que faire, je m’adressai à voix haute à l’ange qui, je l’espérais, était là en train de m’écouter : «Si je connaissais votre nom, je saurais trouver la façon de vous parler!» Lorsque je fermai les yeux, tout devint blanc, semblable à un écran de cinéma, et le mot Margaret commença à apparaître. J’ouvris les yeux puis je les refermai. Le mot était toujours là. J’eus alors la pensée suivante : Margaret, quel drôle de nom pour un ange... À vrai dire, je m’attendais à autre chose, à un nom ayant une consonance plus céleste. C’est alors que le mot unique barrant l’écran disparut. En lieu et place, le mot Margaret, qui désormais se formait de lui-même, était maintenant décliné dans tous les caractères possibles et imaginables... encore et encore... occupant tous les espaces disponibles de l’écran qui défilait devant mes yeux fermés. Fort perturbé, j’ouvris à nouveau les yeux. N’étant pas très emballé par le nom Margaret, je posai une nouvelle fois la question et refermai les yeux. L’écran était à présent noir comme la nuit et de nouveau le nom apparut, cette fois en lettres blanches sur fond noir et dans tous les caractères possibles et imaginables.

    Finalement, je rouvris les yeux, convaincu que l’ange que je cherchais si ardemment avait bel et bien pour nom Margaret! Durant les années qui ont précédé cet événement, je m’étais familiarisé avec divers types de communication spirituelle et, pour une raison quelconque, l’écriture automatique me parut en cet instant précis la méthode la plus adaptée pour communiquer avec Margaret. La technique est extrêmement simple et efficace. Le principe de base consiste à écrire une lettre au guide spirituel que vous avez choisi. Il peut s’agir du Créateur, à la manière de Neale Donald Walsch dans ses fameux tomes de Conversations avec Dieu, d’un cher disparu ou encore, dans mon cas, d’un ange et ami de fraîche date. Il faut rédiger la lettre en demandant conseil, comme si vous vous adressiez à la personne la plus aimante que vous connaissez. Puis, et c’est là la partie la plus délicate, vous devez vous écrire une lettre en guise de réponse. Dans cette lettre, où vous vous adressez à vous-même, vous devez vous imaginer que la réponse vient de quelqu’un qui vous aime profondément et désire ce qu’il y a de mieux pour vous. Pour ce faire, vous devez laisser l’écriture couler librement.

    Avant ma rencontre avec Margaret, je n’avais jamais eu recours à ce type d’exercice qui me paraissait quelque peu ridicule. En effet, il me semblait que si j’écrivais une lettre à laquelle je répondais par la suite, j’obtenais à l’évidence les réponses que je désirais le plus entendre. Pourtant, lorsque je me mis à écrire ma première lettre à Margaret, je me rendis compte que cette supposition était fort éloignée de la réalité. Je traversai alors une période fort éprouvante. Ma relation de couple battait de l’aile, l’argent se faisait rare et il me semblait que chaque jour de ma vie équivalait à un pas en avant et trois pas en arrière. J’écrivis donc à Margaret en lui demandant pourquoi ma vie était si compliquée, pourquoi ma relation de couple ne fonctionnait pas, et pourquoi il était si difficile de progresser.

    J’ai commencé cette lettre par «Chère Margaret» et je l’ai conclue par «Avec amour, Gerry». Ensuite j’ai rédigé la réponse en débutant par «Cher Gerry». J’ai fermé les yeux un moment, j’ai pris une profonde respiration et j’ai commencé à écrire. La réponse débuta par une phrase que je n’aurais jamais songé à utiliser et pourtant cette formule de politesse constitue l’amorce des milliers de lettres que j’ai reçues de Margaret : « Salut, très cher, et bienvenue. » À partir de là, je me mis à écrire plus rapidement que d’habitude. Le message était si différent de ma formulation usuelle et de mon mode de pensée que je ne pus m’empêcher de lire ces mots avec fascination, comme s’ils étaient écrits par quelqu’un d’autre. Je dois reconnaître que la vision qui émanait de ce texte, c’est-à-dire les sentiments et les émotions de la personne avec qui je correspondais, était bien plus perspicace, sensible et gentille que celle qui m’animait à l’époque. La gentillesse que Margaret manifestait envers moi me persuada qu’il n’était plus nécessaire que je me blâme en permanence de ne pas pouvoir aider tout le monde en même temps, ce que je m’efforçais de faire en toutes circonstances. Néanmoins, dans cette lettre où elle n’exprimait ni jugement ni reproche, Margaret pointait clairement du doigt ma responsabilité quant à ma manière de créer et de réagir à mes propres expériences. J’ai écrit sans pouvoir m’arrêter, et finalement j’ai conclu la lettre par une formule qui depuis est devenue sa signature caractéristique : « Va en paix. Avec Amour. Margaret. »

    J’ai dû relire cette lettre une centaine de fois, et chaque fois j’étais frappé par l’amour et la vision qu’elle offrait. Pourtant, je n’étais pas réellement convaincu que ce qui venait de se produire n’était pas le fruit de mon imagination. J’ai donc décidé de vérifier la validité de l’information qu’elle m’avait transmise. Margaret m’avait éclairé sur les raisons qui poussaient des personnes de mon entourage à réagir d’une certaine manière. Ce faisant, elle avait proposé une interprétation aimable, délicate et attentionnée justifiant leurs comportements, une approche que je n’avais jamais prise en considération auparavant. Lorsque j’ai appelé mes proches pour leur demander ce qu’ils éprouvaient réellement, à ma grande surprise je me suis rendu compte qu’après le choc initial ils réagissaient avec émerveillement, se demandant comment j’avais pu percevoir aussi intuitivement ce qu’ils ressentaient. Bien que cette expérience m’ait permis d’élever ma compréhension, je dois admettre que j’étais pétrifié à l’idée de devoir révéler que cette information émanait de quelqu’un avec qui je correspondais – et qu’il s’agissait d’un ange nommé Margaret.

    J’ai continué à écrire à Margaret, sur une base quasi quotidienne durant la première année. Très vite, j’ai compris que bien qu’elle pût m’aider par ses avis et ses observations, elle se refusait à prédire le futur car, en agissant ainsi, elle aurait nui à l’expression de mon libre arbitre en créant la réalité à ma place. Cependant, elle pouvait m’aider à comprendre les actions les plus productives que je devais entreprendre pour créer la vie à laquelle j’aspirais. Je me suis aussi rendu compte qu’elle avait un fabuleux sens de l’humour et une étonnante capacité à disséquer les concepts les plus complexes pour les réduire à des faits et des réflexions sommaires que je pouvais facilement comprendre. Ce sens de l’humour se manifesta le jour où je lui demandai : « Pourquoi moi ? Qu’ai-je donc de si spécial pour avoir le privilège de parler à un ange?» Dans sa réponse, elle me confirma que je n’avais rien de spécial et qu’heureusement les gens se rendraient vite compte que si je pouvais parvenir à cela, n’importe qui le pourrait aussi! Plus tard, elle m’expliqua que même si elle avait du plaisir à échanger avec moi, ce qu’elle voulait exprimer n’avait rien à voir avec le fait que je sois spécial ou pas, mais bien plutôt avec le fait que chacun d’entre nous est égal dans sa capacité à communiquer avec les anges et le Créateur. Après cela, elle éleva notre relation à un autre niveau en m’indiquant que le temps était venu pour moi de partager ses messages avec d’autres personnes. Jusqu’alors, je n’avais partagé les messages de Margaret qu’avec quelques amis proches et certains membres de ma famille. Par ailleurs, l’idée de sortir du «placard psychique » était vraiment effrayante. Comment les gens allaientils réagir? Que se passerait-il si l’information que je leur transmettais leur apparaissait totalement absurde? Sans doute me considéreraient-ils comme un charlatan et le fait de prétendre parler à des anges ferait de moi non seulement un charlatan, mais aussi un détraqué. Margaret me rassura en me disant que tout se passerait bien. Le jour suivant, par la plus grande des coïncidences, je reçus l’appel d’un ami qui connaissait Margaret et qui me suggéra d’entrer en contact avec une de ses connaissances, une médium très talentueuse qui pourrait me conseiller sur la meilleure façon de partager cette expérience avec autrui. Je suis donc allé rendre visite à cette médium et, à ma grande surprise, lorsque je me mis à lui raconter mon histoire, au lieu de m’offrir son avis elle me demanda si j’accepterais de faire une séance pour elle. Ma main tremblait tandis que j’écrivais les réponses de Margaret à ses questions. Je ne savais pas trop comment elle réagirait aux informations que je recevais, car certaines d’entre elles évoquaient des zones d’ombre où elle créait elle-même les conflits qui la préoccupaient. Il n’en fut rien. Les réponses lui apportèrent une compréhension qu’elle n’avait jamais atteinte auparavant. De plus, elle fut touchée par la gentillesse des avis qui lui étaient prodigués. Immédiatement après, elle téléphona pour programmer un rendez-vous le lendemain même avec deux médiums réputés qui, à leur tour, pourraient bénéficier chacun d’une telle séance.

    Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Certes, j’étais heureux d’avoir pu lui transmettre une information utile, mais je n’avais pas imaginé un instant qu’elle me mettrait en contact avec des gens qui jouissaient d’une longue expérience et étaient reconnus pour l’exactitude de leurs prédictions. Je compris alors qu’il s’agissait d’un test et j’eus la certitude que j’échouerais. Lorsque les médiums se présentèrent à son domicile, j’ouvris la conversation en leur expliquant que je n’étais pas un médium et qu’aller de l’avant n’était peut-être pas une bonne idée. Ils me rassurèrent en affirmant qu’ils n’étaient pas venus là pour me mettre à l’épreuve, mais plutôt pour que je leur transmette des informations susceptibles de les aider. Ils m’expliquèrent aussi que, bien que les médiums puissent s’entraider, parfois ils sont si proches de leurs problèmes et de leurs questionnements qu’ils ne peuvent les considérer clairement et, qu’en conséquence, ils les colorent souvent de leurs propres émotions. Comme lorsque vous ne pouvez distinguer les arbres de la forêt. Je connais bien ce sentiment.

    Ces deux séances se déroulèrent remarquablement bien. Les trois médiums qui y avaient participé mentionnèrent le fait qu’ils souhaitaient désormais m’envoyer des gens. De nouveau, je tins à préciser que je n’étais pas un médium, mais les demandes se mirent néanmoins à affluer, et ce, à un point tel que je dus bientôt me résoudre à écrire chaque mois les messages que Margaret adressait à plusieurs personnes. Un jour, une de ces séances prit une tournure particulière lorsque Margaret aida un client à communiquer avec sa mère, morte presque un an auparavant. À présent, il n’est pas rare que des gens viennent me visiter pour renouer contact avec des personnes chères, passées de vie à trépas.

    Au fil du temps, j’ai acquis plus de confiance en ces séances, encouragé par l’incroyable aptitude de Margaret à toucher l’esprit et l’âme des gens, et ce, quelle que soit la situation. Environ un an plus tard, Margaret formula une nouvelle requête. À son avis, le temps était venu pour moi de passer à une autre étape en créant un système permettant d’enseigner aux autres ce que nous pratiquions tous les deux. Elle me demanda de créer un atelier qui inciterait les gens à s’ouvrir à la communication angélique ainsi qu’à d’autres formes de communication. Pour ce faire, je devais utiliser les talents que j’avais déjà développés. «Fais ce que tu fais le mieux ! », disait-elle.

    L’atelier qui fut ainsi créé est désormais connu sous le nom de «Anges et shamans». Il offre une combinaison de musique originale, d’exercices énergétiques, et d’un rêve éveillé dirigé. Grâce à cet atelier, des centaines de participants ont reçu le nom de leur ange et ont pu converser avec lui pour la première fois. L’atelier fut inauguré en 1994, et depuis j’ai poursuivi dans cette voie et je me suis consacré à la rédaction de «lettres d’anges» tout en enseignant aux gens comment communiquer directement avec leurs partenaires angéliques.

    À la fin de l’année 2010, Margaret formula une autre requête. Elle m’enjoignit de compiler un livre issu de ses messages afin d’aider ceux qui vivent sur terre à comprendre la vraie nature de leur être et la raison pour laquelle les années qui viennent seront si déterminantes pour l’avenir de l’humanité. J’ai donc commencé à écrire ce livre en 2010 et il a évolué au fil des mois, en fonction des événements affectant la planète. Le processus de rédaction fut pour moi une expérience inoubliable. En effet, lorsque vous canalisez l’information, vous écrivez et lisez le livre en même temps. Quand je me suis lancé dans l’écriture de cet ouvrage, une de mes bonnes amies m’a avoué son impatience de le lire, et ma réponse spontanée fut : «Moi aussi!»

    Sauf indication contraire, tous les chapitres qui suivent sont des messages que Margaret m’a envoyés et que j’ai scrupuleusement consignés. Souvenez-vous que ces messages proviennent d’une dimension où l’on ne juge pas, ce qui vous permettra d’appréhender votre vie dans une perspective bien plus large. En révisant ce texte, je me suis rendu compte que Margaret souhaitait accomplir trois objectifs : dissiper les mythes qui nous ont été inculqués et qui nous privent du pouvoir personnel que la vérité nous apporte; illustrer certaines des vérités les plus fondamentales et les plus incomprises sur la nature humaine, l’esprit et le Créateur ; et enfin dévoiler des techniques très précises à utiliser pour nous projeter – par le corps, l’âme et l’esprit – dans une vie qui nous apportera la plus grande joie possible en tant qu’individus et habitants de cette planète.

    Un des grands enseignements que j’ai retirés de la rédaction de cet ouvrage – j’espère qu’il en ira de même pour vous – a été la mise en perspective et la compréhension des expériences que j’ai vécues. Aujourd’hui, je peux voir avec clarté en quoi toutes les décisions que j’ai prises ont affecté ma vie. Je peux voir aussi comment elles ont créé mes forces et mes défis. La différence, c’est qu’après l’écriture (et la lecture) de ce livre, j’ai pu ressentir le pouvoir que nous possédons tous et combien, en réalité, nous sommes proches du Créateur de toutes choses. J’ai appris également que nous sommes tout près des anges, qui eux-mêmes sont tout près de l’intelligence infinie qui a créé ce que nous connaissons, et que nous sommes tous reliés à cette source unique. À présent, mon but est de continuer à expérimenter de nouvelles manières de puiser au mieux et en abondance dans la réserve infinie d’amour, d’énergie et de sagesse que nous portons tous en nous, et de partager cette information avec chacun de vous.

    Merci de vous joindre à moi pour ce voyage.

    * * *

    Pour connaître tout ce que les Éditions Ariane offrent, voir au http://ow.ly/fsKZe

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  
    MERCI À JOJOTIGRE.CENTERBLOG. NET POUR CETTE IMAGE!

      LA PLAINTE D'UN ANGE


    Je suis là à tes côtés depuis près de quinze ans
    Et jamais tu ne m'as adressé la parole
    Enfant que t'ai-je fait pour rester si longtemps
    Étranger à ton coeur dont j'attends une obole?

    Ah! si tu m'avais vue penché sur ton berceau
    Épiant ton réveil à côté de ta mère
    Mon aile t'abritant comme sous un arceau
    Tu ne traiterais pas ton Ange de chimère

    Hier, hier encore au détour du chemin
    Accompagnant tes pas selon mon habitude
    J'aperçu un danger, je te pris par la main
    Et tu te trouvas sans inquiétude

    Si tu m'avais connu, tu m'aurais dit merci
    Si tu m'avais aimé d'une douce caresse
    Ton regard aurait su payer le tendre ami
    Qui se fait le gardien de ta frêle jeunesse

    Mais non, tu poursuivis ta route plus gaîment
    Et tu ne sembles pas te douter que ton Ange
    Était à tes côtés et venait à l'instant
    D'éloigner de tes pas le péril et la fange

    Ah! du moins pense à moi quand tu fixes le ciel
    Quand, tombant à genoux, tu fais une prière
    Songe donc que c'est moi qui porte à l'Éternel
    Les voeux que ton amour par ta bouche profère

    Tu peux à tout instant compter sur mon secours
    Pour offrir ta prière, appuyer ta requête
    Dans l'ombre de la nuit, dans la clarté des jours
    À toute heure, je suis ton fidèle interprète

    Je recueille tes pleurs et garde tes soupirs
    J'amasse en un trésor tes moindres sacrifices
    Je compte tes bienfaits, j'inscris tes saints désirs
    Je tâche de veiller tes coupables caprices

    Si tu voulais de moi pour parler à l'absent
    Je serais prêt encore à remplir ton message
    Je parlerais tout bas à ton coeur innocent
    Et sans t'abandonner je ferais ce voyage

    Mais alors promets-moi de ne plus me laisser
    Comme un indifférent aux portes de ton âme!
    Et dans ce court exil qu'il faut traverser
    Formons entre nous deux un lien que je réclame

    Là-haut nous jouirons d'un semblable bonheur
    Là-haut tu me verras et je serai ton frère
    Je ne parlerai plus à l'oreille du coeur
    Car alors devant toi je serai sans mystère

    Je t'aime
    Ton Ange!


    *Écrit pas Alphéda à l'âge de quinze ans en 1924
    Elle est maintenant un Ange!

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

    L’énergie que traverse votre planète en ce moment est une énergie de « révélations »

     

    Publié par LaPresseGalactique.org le 29 sept, 2014 dans PLANETAIRE | 

     

     

     

     

    Pristine-Nature-04 
    Sylah transmis par Sylvain Didelot

    Bonjour, Nous sommes présents à vos cotés comme maitres de lumières, et guides.
    Nous sommes Vous dans un autre espace et un autre temps.
    L’énergie que traverse votre planète en ce moment est une énergie de « révélations ».
    Ce mot a aussi existé sous « apocalypse », la période des révélations.
    Cette révélation est celle de votre propre retour à la divinité.
    Vous êtes ces êtres qui ont la capacité de passer de l’état humain inconscient à l’état divin conscient. Dans votre monde, cela se traduira par un processus appelé ASCENSION.
    Il n’est pas question pour vous de quitter vos corps et vos « réalités » quotidienne, vous n’y êtes pas prêts.
    Il est question pour vous de réaliser à quel point vous avez été programmés, enfermés dans des comportements et des schémas qui n’ont plus lieu d’être et qui vous ont asservis au monde de la matière illusoire.
    Je suis Sylah et je Sais QUI JE SUIS.
    Nous souhaitons que vous deveniez conscient de votre inconscience.
    Vous vous êtes laissés bercer par la douceur d’une ambiance créée pour générer la peur en vos vies pour mieux vous contrôler.
    Vos politiciens, un à un , perdent le contrôle des peuples, une nouvelle ère commence. Ce grand changement n’est pas un simple mot d’une chose qui ne se réalisera pas de votre vivant mais bien la période que vous vivez actuellement, maintenant.
    Il ne vous est rien demandé en vérité.
    Si vous lisez ces mots, c’est que votre âme est prête a recevoir ses propres énergies divines. Vous pouvez vous relier à vous-même dans les plans de conscience supérieure. Cela n’est pas un processus compliqué car nous faisons le chemin vers vous avec plus de facilité, maintenant que votre planète effectue sa transition.
    Ne soyez pas étonnés de voir tant de phénomènes étranges devenir « visibles » sur votre plan de conscience, il s’agit là d’un simple alignement des énergies.
    Alors, nous vous donnons des « cours en divinité » mais vous êtes celui qui choisi le chemin et qui l’effectue avec tant de grâce et d’amour. Pas de retard, pas d’angoisse à avoir ou d’impression de rater quoi que cela soit, vous y êtes.
    Les sources sont nombreuses pour vous le dire et vous ne pouvez les ignorer indéfiniment.
    Âmes d’amour et de lumière. Maitre de la Source dont vous êtes l’éclat, dont nous sommes l’éclat. Bienvenue à votre éveil. Tournez vous vers votre divinité un peu à chaque jour et laissez-la vous guider sans jugement et avec compassion vers votre avenir le plus simple et glorieux.
    Vous n’êtes pas seuls et nous sommes présents à vos cotés.
    Amour et bénédictions
    Sylah
    Message canalisé par Sylvain Didelot : http://leretourdesdieux.blogspot.com

    Partager via Gmail

    votre commentaire