• LES SEPT PÉCHÉS CAPITAUX.

     Image associée

    LES 7 PÉCHÉS CAPITAUX.

    1- L’ORGUEIL :
    L’orgueil est l'estime déréglée de soi-même, qui fait que l'on se croit toujours mieux que les autres. Les orgueilleux ne connaissent pas l'humilité. L’orgueilleux se préfère aux autres et il veut s'élever au dessus de tout le monde. Aussi il ne s'avoue jamais coupable.

    2- L'AVARICE :
    L’avarice est l'attachement aux biens de la terre.
    Aussi l'avare a un attachement a l'argent.  Et cet attachement n’est vraiment pas bon.

    3- L’IMPURETÉ OU LA LUXURE :
    L’impureté est le plaisir charnel. Quelqu’un d’impur a
    une affection désordonnée pour les plaisirs de la chair.

    4- L'ENVIE :
    L’envieux est quelqu'un qui désire ce que le voisin possède dans la vie. Avec l'envie on peut avoir un sentiment de joie lorsque l'autre a de la tristesse et avoir de la peine lorsque l'autre a de la joie.

    5- LA GOURMANDISE :
    Le gourmand est quelqu'un qui mange ou boit énormément. Quelqu’un qui boit de l'alcool de façon démesurée pèche par  gourmandise.

    6- LA COLÈRE :
    La colère nous porte a la vengeance. le coléreux est aussi quelqu'un qui est violent soit en gestes ou en paroles.  Il ou elle repousse avec violence tout ce qui lui déplaît.

    7 - LA PARESSE :
    Le paresseux est quelqu'un qui aime dormir mais de façon démesurée. Le paresseux va aussi négliger ses devoirs d'état et de religion.

    « ROMAINS 13: 8-1 : LE RÉSUMÉ DE LA LOI.LA GRANDE INVOCATION - HELENA BLAVATSKI »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Octobre à 02:14

    COMMENTAIRE DE TEIWAS SUR MON EX FORUM:

    Pour équilibrer, il existe « sept vertus cardinales » :

    la chasteté, la tempérance, la prodigalité, la charité, la modestie, le courage et l'humilité.

    Cependant, ces vertus ne correspondent pas exactement à l'inverse des sept péchés capitaux.

    Les vertus théologales (d'origine divine), que sont la foi, l'espérance et la charité, sont complétées par les vertus cardinales (d'origine humaine), que sont la justice, la prudence, la tempérance et la force (morale, c'est-à-dire le courage), et qui étaient déjà reconnues par les philosophes.

    _________________

    Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :