LE PRÊTRE, LE LIBERTIN ET L'ÉBÉNISTE