• JE TENDS VERS LE VIDE DE L'ESPRIT.

       
     
     
     
     
    JE TENDS VERS LE VIDE DE L’ESPRIT 
     
     
     
    Notre esprit, qui est encombré de tant de croyances erronées et de pensées inutiles, a lui aussi besoin de vacances. À son état naturel, l’esprit est vide. L’idéal serait sans doute de parvenir à stopper la ronde de nos pensées et de jouir de la tranquillité qui en découlerait. Mais nous avons l’habitude de penser constamment à quelque chose, et il peut s’avérer difficile de faire autrement. Tentons l’expérience d’imaginer que l’intérieur de notre tête est semblable à un lac dont les vagues s’apaisent peu à peu, jusqu’à ce qu’il devienne un miroir. À un certain moment, l’image s’estompera et, pendant un court instant, nous ne penserons à rien. Ces instants sont précieux et fragiles, car toutes sortes de pensées reviendront vite à l’assaut en nous suggérant mille futilités. Concentrons-nous alors sur l’image du lac. Respirons tranquillement et apprécions notre sérénité intérieure. 
     
     
    *J’entretiens des pensées reposantes et nourrissantes. Mon esprit m’en est reconnaissant! 
     
     
    «Apprenons à rêver, et peut-être alors verrons-nous la réalité.» — A. Kédule
     
     
     
    « JE ME RÉVEILLE.UNE AUTRE SUPERBE CRÉATION DE MON AMIE LINDA »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Novembre à 22:37

    COMMENTAIRES CENTERBLOG:

     

    robert87300 le 22/07/2016

     

    Bonjour, il fait toujour aussi chaud, Nous allons terminer la semane de travaille ce soir, Nous te souhaitons une bonne et heureuse journée pour ce vendredi @+ angel et robert 

     

    http://robert87300.centerblog.net

     

    francinecreation le 22/07/2016

     

    Magnifique... je te salut mon amie et te souhaite une bonne journée. 

     

    http://francinecreation.centerblog.net

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :