• Résultats de recherche d'images pour « sagesse japonaise »

     

     

    Les Éditions Ariane 

    SAGESSE JAPONAISE

    Voici quelques autres fort jolis proverbes japonais à méditer...

    • Celui qui confesse son ignorance la montre une fois ; celui qui essaye de la cacher la montre plusieurs fois.

    • La bougie ne perd rien de sa lumière en la communiquant à une autre bougie.

    • L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant.

    • Apprend la sagesse dans la sottise des autres.

    • Aucune route n'est longue aux côtés d'un ami.

    • Le malheur peut être un pont vers le bonheur.

    • On commence à vieillir quand on finit d'apprendre.

    • Un mot gentil peut réchauffer jusqu'à trois mois d'hiver.

    • Ce qu'un homme ne dit pas est le sel de la conversation.

    • La vie humaine est une rosée passagère.

    • Le sac des désirs n'a pas de fond.

    • Les vers silencieux percent de grands trous dans le bois.

    • Un cheveu de femme est assez fort pour tenir en laisse un éléphant.

    • Une rencontre n'est que le commencement d'une séparation.

    • Visage rose au petit jour, os blanchis la nuit venue.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Merci à coquelico.centerblog.net pour cette belle image animée!

     

    BARRETT

    "Dans les cercles d'études, toutes les voix pèsent le même poids, et la discussion se fonde sur la place qu'occupe un problème particulier dans la vie de chacun. Par exemple, si le sujet abordé est la réforme de l'enseignement, nous suggérons aux gens de parler de leur propre expérience scolaire, de ce qu'ils aimaient étudier, ou de ce qu'ils auraient souhaité changer. Des personnes très diverses, de tout âge et de toute profession, assistent aux réunions. Phénomène intéressant, la participation à ces cercles étant volontaire, les problèmes discutés ne suscitent généralement pas une grande polarisation. Environ cent cinquante cercles d'étude ont été organisés à Los Angeles après le premier procès d'O.J. Simpson pour faire baisser la tension. Dans la mesure où les participants reconnaissent que les sessions d'une heure et demie n'étaient pas suffisamment longues pour traiter ces problèmes de rapports entre les communautés, un programme est en cours d'élaboration.

    [...]Chacun agit d'une façon un peu différente. Il faut du temps pour que la confiance s'établisse, mais quelques événements étonnants se sont produits. Par exemple, à Utica, dans l'Etat de New York, des habitants ont organisé une série de débats sur les relations raciales, et nous ne savions pas exactement quel était leur programme. Mais, un jour, il nous ont appelés pour nous remercier de leur avoir fait connaître les cercles d'étude. Ils ont déjà permis à des centaines de personnes de discuter des relations interraciales, et le jour où un incident racial particulièrement grave s'est produit, ils savaient comment agir. Ils avaient déjà communiqué les uns avec les autres. Ils ont donc décidé une réunion avec le maire, et les cinq cents personnes présentes, au lieu de s'affronter, ont trouvé une solution."


    O. FRED DONALDSON, PLAYING BY HEART: THE VISION! PRACTICE OF BELONGING

    "Nous nous dirigions vers un petit parc et constituions un groupe vraiment étrange: six adultes (trois Blanches, deux Blancs, une Noire) et quinze jeunes Noirs, de huit à dix-huit ans. "Que faites-vous contre la violence?" m'a demandé le psychologue pendant que nous marchions devant les jeunes qui descendaient la rue dans le plus grand désordre, en criant, en se donnant des coups de pied et de poing [...].

    Quand nous sommes entrés dans le parc, j'ai aperçu [...] un arroseur automatique qui aspergeait une pelouse. Soudain, j'ai traversé en courant les gouttes projetées par l'appareil pour rejoindre une zone recouverte d'herbe [...]. Je suis tombée exprès par terre; [les garçons] se sont précipités sur moi. Nous avons sauté les uns sur les autres comme des acrobates dans un cirque. Notre jeu bruyant a été interrompu par des moments de silence et de détente durant lesquels nos corps gisaient les uns sur les autres comme des spaghettis.

    A ma grande joie, la responsable de leur groupe a ri de tout son coeur et a roulé sur moi, exactement comme les garçons. Nous étions ravis par son rire et son énergie. Ensuite, de sous la pile des gamins, j'ai fait signe à Marian et Liz de nous rejoindre. Elles ont rampé jusqu'à nous et se sont introduites dans notre montagne vivante. Les jeunes ont adoré. Notre communication était très physique, mais ils n'ont pas abusé de leur force. Et ils savaient adapter leur jeu à chacun des adultes."


    MICHAEL CHAMBERLAIN, PASTEUR D'UN TEMPLE PROTESTANT A VINCENNES, EN INDIANA (GROUPE LOCAL SUR LA GUÉRISON)

    "Je sais que certaines personnes préféreraient quitter un groupe plutôt que d'exprimer leurs sentiments, s'ils sentaient que quelqu'un allait ne pas en tenir compte. Mais, la guérison des attitudes, l'un des facteurs les plus importants est d'apprendre à exprimer vos sentiments envers les autres. Pouvoir pratiquer cela dans un groupe représente un vrai bienfait. [...] je pense que les participants viennent à ce groupe parce quils veulent se sentir connectés à des gens qui pensent comme eux. Ils disent qu'ils avaient l'impression de ne plus exister pour leur famille, mais que dans le groupe en question ils ont trouvé une véritable famille."


    SANAYA ROMAN, PERSONNAL POWER THROUGH AWARENESS

    "Les messages télépathiques sont reçus instantanément [...]. comment repérer que vous recevez télépathiquement des conseils spirituels? Je ne peux vous l'expliquer car ce n'est pas un processus conscient.

    Soudain vous découvrez une nouvelle manière d'affronter un problème, ou bien un changement se produit dans votre conscience. Cette première indication vous signale la réception d'un message [...]. Vous comprendrez bientôt que de vieilles situations ne déclenchent plus les réactions émotionnelles qu'elles déclenchaient habituellement [...]. Vous commencez à communiquer des idées aux autres de façon nouvelle et différente."


    RUTH MONTGOMERY, A SEARCH FOR TRUTH

    "Un matin, tandis que la mystérieuse frappe [l'écriture automatique] continuait ses prédications, j'osai à nouveau demander aux Guides qui ils étaient. Sur un ton de reproche, ils me répondirent: "Cette question qui vous intéresse tellement n'a aucune importance. Tout ce que nous vous demandons est de nous aider à aider les autres. Nous étions des écrivains, et c'est pourquoi nous voulons oeuvrer avec vous, qui appartenez à notre profession. Nos intérêts sont suffisamment semblables pour que nous puissions agir à travers vous, si chaque jour vous consacrez un temps régulier à notre entreprise commune [...]. En tant qu'écrivains nous avons remporté beaucoup de succès sur le plan matériel, cependant, nous avons été incapables d'aider les autres. Nous étions trop occupés à publier nos torrents de mots et à profiter des applaudissements du public. Nous aurions dû moins nous soucier de notre éphémère renommée terrestre, et davantage de la survie de nos âmes [...]. Comprenez bien ceci: nous faisons partie de la même profession. Nous sommes comme vous serez, et vous êtes ce que nous avons été -- et il n'y a pas très longtemps de ça, en plus. Rien ne nous sépare en ce moment, à part la fine barrière du mental. Nous vous voyons telle que vous êtes, mais vous ne possédez pas encore la capacité de nous voir tels que nous sommes [...]. Nous désirons ardemment que vous tiriez une leçon de nos erreurs au cours de votre vie présente; car en vous aidant nuos pouvons progresser, de même que vous progresserez en aidant les autres durant votre propre existence. Retenez bien la leçon la plus importante: Vivre seulement pour soi aboutit à se détruire soi-même."


    JOSEPH CAMPBELL

    "Tel est l'esprit d'aventure [...], abandonner le monde limité dans lequel vous avez été élevé [...], aller au-delà de tout ce que chacun de nous sait [...], pénétrer dans des domaines transcendants [...] et ensuite acquérir ce qui manque, puis revenir avec la bénédiction."


    JAMES REDFIELD, L'EXPÉRIENCE DE LA DIXIEME PROPHÉTIE


    Citation:
    LES GROUPES D'AMES

    *La vision du Monde résulte de l'unification des dimensions physique et spirituelle. Elle a constamment sous-tendu le long voyage historique des hommes sur terre.

    *Les groupes d'âmes dans l'Après-Vie conservent la Vision du Monde, à travers les millénaires de l'évolution terrestre, en harmonie avec ceux qui, sur terre, se consacrent à prier sans cesse.

    *L'unification ne pourra s'accomplir que lorsque de nombreux êtres humains, l'un après l'autre, se souviendront qu'ils sont sur terre pour construire une masse critique de conscience, en harmonie avec la fréquence de la dimension spirituelle. Si nous sommes dépourvus d'ambitions égoïstes, nous recevons l'énergie et l'inspiration de nos groupes d'âmes.

    *Certains événements devaient d'abord se produire sur terre -- la pensée critique devait notamment se développer ainsi que la confiance intuitive dans le mystère de la vie.

    *En ce moment, et malgré les apparences, un réveil spirituel se produit sur toute la planète.

    *Chacun de nous possède un morceau de la vision globale.

    *Lorsque nous partageons ce que nous savons et unifions nos groupes d'âmes, nous sommes prêts à amener toute l'humanité à la conscience.

    *Le temps est venu d'achever ce travail."
    _________________

    A.T. AMIE DE JAMES REDFIELD, L'EXPERIENCE DE LA DIXIEME PROPHETIE

    Je reçois tellement d'informations! Il y a tellement de choses que je me sens incapable de contrôler! Parfois, j'ai l'impression que je vais devenir folle! Heureusement, je sais que tout cela a un sens et j'essaie seulement de le trouver. Quand je renonce à contrôler la situation, je vois les messages. Chaque chose qui m'arrive est une information. J'en reçois un nombre incroyable."


    T.TROWARD, THE EDINBURGH LECTURES ON MENTAL SCIENCE

    "La faculté d'imagination est très étroitement alliée à l'intuition [...]. Notre pouvoir de former des images mentales dans lesquelles nous puisons [...] forme un noyau qui, à son propre niveau, fait intervenir la loi d'attraction universelle, donnant ainsi naissance au principe de la croissance.

    Quelle est la relation entre l'intuition et l'imagination? L'intuition saisit une idée du Grand Esprit Universel, et propose cette idée à l'imagination dans son essence plutôt que sous une forme définie. Puis notre faculté de construire des images lui donne une forme claire et définie que cette faculté présente à la vision mentale. Ensuite, nous vivifions cette idée en laissant notre pensée puiser dedans. Nous lui insufflons ainsi notre propre personnalité, et fournissons cet élément personnel à travers lequel se vérifie toujours l'action spécifique de la loi universelle relative à l'individu particulier.

    [...] nous devons nous souvenir que le développement s'opère toujours par une croissance parfaitement naturelle et non en forçant excessivement la moindre partie du système.

    [...] l'intuition travaille plus librement dans la direction où nous concentrons habituellement notre pensée; et, en pratique, on verra que la meilleure façon de cultiver l'intuition [...] c'est de méditer sur les principes abstraits de cette catégorie spécifique de sujets plutôt que de seulement considérer les cas particuliers.

    [...] vous découvrirez que la compréhension claire des principes abstraits dans n'importe quel domaine accroît merveilleusement l'intuition dans ce domaine donné."


    DEEPAK CHOPRA, LES SEPT LOIS SPIRITUELLES DU SUCCES.

    APPLIQUER LA LOI DU MOINDRE EFFORT

    "Aujourd'hui, j'accepte les gens, les situations, les circonstances et les événements comme ils se produisent. Je sais que ce moment est comme il doit être.

    Ayant accepté les choses comme elles sont, je prends en charge ma situation ainsi que tous les événements que je considère comme des problèmes.

    Je n'a plus besoin de défendre mon opinion. Je reste ouvert à tous les points de vue et ne sis rigidement attaché à aucun d'entre eux."


    DEEPAK CHOPRA, UN CORPS SANS AGE, UN ESPRIT IMMORTEL, L'ALTERNATIVE QUANTIQUE À LA VIEILLESSE

    "Les gens qui réussissent le mieux dans leurs efforts gèrent généralement leurs désirs sans lutter exagérément avec leur environnement -- ils sont dans le flux... ils permettent à la solution de se présenter spontanément, et font confiance à leurs propres capacités d'affronter les défis difficiles.

    Une intention représente un signal envoyé par vous vers le champ d'énergie, et ce que vous recevez en retour de ce champ constitue la plus importante réponse prositive qui puisse être fournie à votre système nerveux.

    Lorsque le niveau de conscience se modifie, ne serait-ce qu'un tout petit peu, l'énergie et l'information introduisent de nouveaux schémas. Si les vieilles habitudes sont si destructrices, c'est parce que les nouveaux schémas ne sont pas autorisés à émerger -- une conscience conditionnée est donc synonyme de mort lente."


    VICTOR WEISSKOPF, THE JOY OF INSIGHT

    "Je suis entré dans la coupole et j'ai dit aux techniciens [...] que je voulais voir Saturne et plusieurs galaxies. J'ai éprouvé un immense plaisir à observer de mes propres yeux et avec la plus grande clarté tous les détails que j'avais vus auparavant sur des photographies.

    Pendant que je regardais tout cela, je me rendis compte que la pièce avait commencé à se remplir de gens et que, l'un après l'autre, ils jetaient aussi un coup d'oeil dans le télescope. Jusqu'ici, ces astronomes attachés à l'observatoire n'avaient jamais eu l'occasion de regarder directement les objets de leurs recherches."


    ALAN COHEN, I HAD IT ALL THE TIME

    "Dans un musée, j'ai vu une exposition consacrée à des coquillages marins qui avaient peut-être été successivement habités par le même mollusque durant son existence. Quand ces créatures sont trop grandes pour rester dans une coquille, elles en sortent en rampant et en fabriquent une autre.

    Nous aussi nous créons des coquilles. On les appelle des "convictions". Quand j'avais dix ans, le but de ma vie était de constituer une énorme collection de cartes de joueurs de base-ball [...], quelques années plus tard le rock prit la première place dans mon existence [...]. Ensuite, lorsue sortit le film Doors, je fus tout surpris de constater que je n'avais aucune envie d'aller le voir. J'avais emménagé dans une coquille plus grande.

    Suivre son esprit demande d'avoir foi en Dieu. Vous devez croire qu'il existe un plan supérieur à ce que voient vos yeux; des principes qui régissent l'univers et sont plus profonds que ceux dictés par la société; et un destin plus vaste que votre conditionnement passé.

    L'esprit qui réfléchit n'est donc pas l'arbitre unique ou ultime de ce qui servira au mieux le bien.

    Par conséquent, dissociez votre conduite des attentes des autres, et transférez la priorité des exigences extérieures vers le savoir intérieur.

    Lancez-vous comme un pionnier de la liberté dans un monde où l'emprisonnement est devenu la règle [...]. Soyez vous-même et vivez selon vos critères, sans vous excuser ni fournir d'explications.

    Un principe fondamental: la nouvelle manière n'a rien à voir avec l'ancienne. Il n'y a pas de connexion linéaire; la physique quantique n'a pas évolué comme une extension des principes newtoniens.

    Comme l'implique la nouvelle appellation, un changement quantique s'est produit entre ce qui était et ce qui est. Nous devions examiner le jeu à partir d'un angle complètement différent pour mieux voir ce qui se passe. Nous sommes en train de jouer dans un nouveau stade de base-ball avec un ensemble de règles totalement nouvelles."


    JON KABAT-ZINN, OU TU VAS, TU ES: APPRENDRE A MÉDITER EN TOUS LEIUX ET EN TOUTES CIRCONSTANCES

    "C'est le chemin où vous trouvez tout seul, avec ce que vous découvrez ici et là. C'est véritablement cela [...] cet endroit, cette relation, ce dilemme, ce travail.

    Gardez toujours en tête qu'il vous faut travailler avec les circonstances mêmes dans lesquelles vous êtes -- même si elles vous semblent déplaisantes, décourageantes, limitées, interminables et sans espoir -- et vous assurer que vous avez fait tout ce que vous pouviez pour utiliser leur énergie afin de vous transformer, cela avant de vous décider à mettre fin à vos pertes et de passer à autre chose. C'est à ce point précis que le véritable travail doit être effectué."


    CORINNE MCLAUGHLIN ET GORDON DAVIDSON, SPIRITUAL POLITICS: CHANGING THE WORLD FROM THE INSIDE OUT

    "Les réformateurs et ceux qui provoquent des changements majeurs dans la société ont souvent eu eux-mêmes un problème personnel identique ou lié à un problème social plus vaste. En affrontant puis en résolvant leurs propres difficultés, ils ont découvert une solution utile pour la société.

    La crise planétaire de l'environnement semble sans espoir quand on la considère seulement au niveau, ou sous la forme, physique. Mais quand on l'analyse de l'intérieur, la situation apparaît totalement différente. La nature n'est pas une force aveugle, mais une force consciente qui agit à travers des essences intérieures et des champs d'énergie. Les forces intérieures de la nature jouent un rôle clé et peuvent offrir une aide capitale si nous apprenons à coopérer consciemment avec elles."


    ROY DOUGHTY, POETE ET CADRE DU CENTRE DE FORMATION ÉCOLOGIQUE

    "Travaillez comme Dieu. Aucune tâche ne sera trop humble pour vous, aucun projet ne sera trop grandiose."

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Merci à fantazia.centerblog.net pour cette magnifique création animée!

     

    WILLAIM DROZDIAK, WASHINGTON POST, "ONETIME 'SERVER OF EUROPE', THE RHINE IS REBORN", THE SAN FRANCISCO CHRONICLE, AVRIL 1996

    "Les entreprises se rendaient compte qu'elles allaient devoir changer de stratégie ou affronter les consommateurs dont le boycott annulerait leurs profits [...]. Comprenant que la protection de l'environnement améliorait leur réputation auprès des consommateurs, les sociétés chimiques opérant le long du Rhin [...] distribuèrent des centaines de millions de dollars à des centres de recherche universitaires qui s'efforcent désormais de trouver de nouvelles méthodes pour protéger le fleuve. "Aujourd'hui ils veulent tous qu'on les considère comme de braves types, dit Gobillon [le directeur du service des Eaux pour le Rhin et la Meuse]. Cela représente un grand progrès par rapport à l'époque où les entreprises essayaient de réaliser des économies en trichant avec l'environnement."


    TOM HURLEY, "COMMUNITY GROUPS", NOETIC SCIENCES BULLETIN, PRINTEMPS 1996

    "Robert Wuthnow, de l'université Princeton, suggère que 40% des Américains adultes participent à de petites associations de bénévoles. Cela représente approximativement soixante-quinze millions de citoyens et trois millions de petits groupes, y compris les groupes d'étude de la Bible, les stages en douze étapes, les groupes d'entraide, etc. Comme d'autres personnes favorables à l'expression démocratique, Wuthnow remarque: "Le grand nombre de gens impliqués dans des petits groupes, la profondeur de leur engagement, l'étendue de leur souci pour chacun et l'aide qu'ils apportent aux autres dans une communauté plus large [...] montrent de façon significative le ciment qui relie les membres de notre société."


    CARRIE TIMBERLAKE, INFIRMIERE DIPLOMÉE, MILL VALLEY, CALIFORNIE

    "Je me réjouis toujours quand, dans un groupe, la force de chaque individu peut s'exprimer. Lorsque vous formez un groupe, il possède presque sa propre identité. Bien que nous soyons favorables à l'expression de points de vue différents, nous sommes plus souvent en accord qu'en désaccord. Participer à ces réunions me permet de m'assurer de mes propres progrès, et j'apprends bien davantage que je ne le ferais toute seule."

    "La sychronicité entre les préoccupations de ceux qui viennent assister à une réunion et le thème choisi ce jour-là m'étonnera toujours. Souvent une personne qui nous rend visite une seule fois, par curiosité, vient justement le jour où nous avons un orateur ou un thème qui la concerne tout particulièrement, et sa contribution ajoute quelque chose de spécial à la réunion."


    SANAYA ROMAN, SPIRITUAL GROWTH

    "Les révélations vous fournissent des informations sur la réalité plus vaste dont vous faites partie, le niveau supérieur qui doit atteindre l'humanité et votre objectif spirituel. Grâce à une série d'indices, vous approfondirez graduellement vos connaissances sur votre voie, votre mission et vos prochaines étapes.

    Les révélations vous montreront, à partir d'une perspective plus élevée, plus sage, pourquoi les événements se produisent [...]. Vous découvrirez graduellement le sens de la vie, le dessein de l'univers et le 'pourquoi' qui se cache derrière le 'quoi'. Chaque révélation soulèvera les voiles qui séparent votre dimension des dimensions supérieures et vous donnera de nouveaux éléments du tableau global."


    SANAYA ROMAN, PERSONNAL POWER THROUGH AWARENESS

    "Chaque fois que vous formulez dans votre tête les phrases que vous direz plus tard à quelqu'un, vous envoyez de l'énergie vers la future interaction que vous établirez avec cette personne. Souvent vous vous préparez à un entretien de façon à puiser de l'énergie et une plus grande compassion à un niveau plus profond, afin de faciliter votre prochaine communication. Si vous réussissez à en faire le but de votre répétition mentale, vos relaions s'éclairciront.

    Si vous préparez votre intervention pour vous protéger, vous justifier ou obtenir quelque chose de l'autre, vous vous trouverez dans une position inconfortable au moment de lui parler. Votre communication sera incomplète; elle vous amènera à dépenser plus d'énergie et peut-être à lutter davantage."


    MARGARET WHEATLEY, AUTEURE DE LEADERSHIP AND THE NEW SCIENCE

    "Beaucoup d'organisations de quartier importantes naissent dans des groupes informels. Dans un monde auto-organisé, nous avons besoin de penser beaucoup plus aux conections locales entre les gens et aux façons de trouver des solutions qui restent à leur niveau. Il suffit de créer les conditions pour qu'ils se rencontrent, afin qu'ils acquièrent un sentiment du moi, un sens du but. Ensuite, ils feront ce qu'ils considèrent comme juste pour eux."


    RUSSEL E. DICARLO, INTERVEIW AVEC PETER SINGE, AUTEUR DE LA CINQUIEME DISCIPLINE

    "Le véritable leadership qui compte est en fait la direction de groupes. J'en suis intimement convaincu. Les héros-dirigeants 'individuels' sont dépassés, ils correspondaient à un phénomène valable pour une certaine époque et certains pays. Nous n'avons plus besoin de super-héros, mais de groupes de gens qui puissent gérer, progresser ensemble. Et dans ce cas, il existe une autre manière de diriger: en se branchant sur l'intelligence collective et en exploitant ses possibilités. Alors ce qui compte, ce n'est plus mon idée, ma vision et ma conviction, mais notre idée, notre vision et notre conviction."


    BARBARA SHER ET ANNIE GOTTLIEB, TEAMWORKS! BUILDING SUPPORT GROUPS THAT GUARANTEE SUCCESS

    "Comment un groupe efficace peut-il gérer [...] des problèmes sans s'enliser dans l'écoute de confessions et d'obsessions -- ou s'égarer dans des zones risquées qui nécessistent un doigté professionnel [...]? La stratégie, ici, se fonde sur l'empathie. Donc vous écoutez pendant quelques minutes, puis vous posez trois questions: "Que voulez-vous faire?" "Qu'est-ce qui vous arrête?" "Comment pouvons-nous vous aider?"


    SANAYA ROMAN, PERSONAL POWER THROUGH AWARENESS

    "Vous comprendrez mieux l'effet que les autres ont sur vous en examinant vos pensées. Soyez conscient des sujets qui vous préoccupent dès que vous êtes avec plusieurs personnes.

    Avec X, vous pensez constamment à l'amour, à la transformation et à la beauté de l'univers. Avec Y, vous réfléchissez à la difficulté de votre situation, de votre vie, aux nombreuses tâches qui vous attendent.

    Contôlez vos pensées quand vous êtes en compagnie et quand vous êtes seul. Si vous ne savez pas comment fonctionne votre intellect lorsque vous êtes seul, vous ne réussissez pas à détecter l'effet que d'autres personnes ont sur votre mental."

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    VIN NON ALCOOLISÉ

    "La plupart des hommes et des femmes ne se sont pas encore rendu compte de ce qu'est la spritualité dans l'économie. Ils essayent d'intégrer cette conception dans de vieilles catégories de perception du genre: "Comment pouvons-nous 'utiliser' la spiritualité pour être plus performants en affaires?" Ou bien ils confondent la spiritualité avec l'éthique commerciale, qui est encore un problème extérieur. Ou alors LARRY LEIGON, COFONDATEUR DE LA SOCIÉTÉ ARIEL, FABRIQUE DE ils essaient de rendre les entreprises plus écologiques. Ce sont des valeurs très respectables, mais elles sont centrées vers l' 'extérieur'."

    [...] Quel est l'objectif de l'économie? La plupart des gens répondront: "le profit". Si vous regardez autour de vous, vous ne trouverez que des 'critères extérieurs' -- les résultats financiers, l'action sur l'environnement, la lutte contre toutes les formes de discrimination, la politique des quotas pour les minorités, les droits des femmes -- pour mesurer l'impact de la spiritualité sur une entreprise. Mais ces critères ne sont que les 'effets' et non les 'causes' de l'influence spirituelle. Si vos critères sont 'intérieurs', alors vous comprendrez que les profits intérieurs sont obtenus quand l'individu vit une relation directe avec Dieu.

    [...] Vous savez que vous atteignez le coeur du changement de paradigme lorsque, au lieu de vous concentrer sur des facteurs 'extérieurs' contrôlés, mesurables et prévisibles, vous fonctionnez à partir d'une harmonie 'intérieure', avec un objectif spirituel ou plus profond. Lorsque j'explore et respecte ce qui est vraiment important pour moi, il en résulte une série de comportements extérieurs totalement différents. Les bouddhistes l'appellent le mode de vie juste ou le 'dharma', ou le chemin personnel. Je me demande: Dieuveut-il que je fasse ceci? Est-ce en harmonie avec mes valeurs? Je vérifie à l'intérieur de moi si je respecte mes valeurs, puis je décide avec quel client je vais travailler, quel produit je vais développer, quelle ligne de conduite je vais adopter. J'agis exactement à l'opposé de la procédure traditionnelle dans les entreprises où l'on analyse le marché, la concurrence, puis on imagine une stratégie pour trouver un créneau et l'exploiter.

    Dans le passé, je voulais seulement occuper une position solidement défendable sur le marché et m'y maintenir malgré la menace des autres prédateurs. J'étais dans la situation d'un petit animal en Afrique qui se met à côté d'un plan d'eau et attend qu'un animal plus gros arrive et le mange."


    CONNIE MCLAUGHLIN ET GORDON DAVIDSON, SPIRITUAL POLITICS

    "James Rouse, considéré par le magazine Time comme le 'reconstructeur numéro un aux États-Unis', est l'un des nombreux individus qui s'efforcent de rendre le contrôle des ressources aux communautés locales [...]. "Le profit ne représente pas l'objectif légitime des entreprises, dit-il. Leur objectif est de fournir un service dont la société ait besoin. Si vous faites cela bien et avec efficacité, vous obtiendrez un profit."


    ALICE A. BAILEY, TRAITÉ SUR LA MAGIE BLANCHE

    "L'argent [...] est seulement de l'énergie ou de la vitalité cristallisée [...], une concrétisation de force éthérique. Cette énergie vitale extériorisée [...] est canalisée par les financiers. Ils représentent le groupe d'âmes le plus récent, et leur travail (nous devons le garder à l'esprit) a certainement été programmé par la Hiérarchie Spirituelle. [Les groupes d'âmes financiers] font apparaître des phénomènes qui auront à long terme d'énormes zorglubséquences sur terre."


    PAUL H. RAY, THE RISE OF INTEGRAL CULTURE

    "La revitalisation culturelle nous incite à inventer une nouvelle façon de nous voir nous-mêmes, et d'utiliser les idées et technologies anciennes. C'est une période pleine d'espoir et créative dans la vie d'une société, période qui succède habituellement à une époque de débâcle et de désespoir."


    DR BORYSENKO

    "Si vous désirez maîtriser en partie votre vie, apprenez à respirer à partir de votre diaphragme. Cela vous met automatiquement en position de relaxation. Quand vous provoquez cet état, votre fréquence cardiaque et votre tension diminuent, tandis que le taux de cholestérol et celui des lactates dans le sang augmentent. Vous diminuez la douleur, les possibilités d'allergies et d'infections. Vous accroissez le flux du sang vers le cerveau et sa périphérie [équivalent biologique du fait d'être "dans le flux"!]. Vous êtes mieux connecté, plus conscient, et plus attentif -- tout en restant calme. Il s'agit d'un moment parfait pour une introspection. Cet état vous aide à affronter les difficultés parce que votre angoisse s'atténue, vous devancez la dépression, et générez une auto-affirmation positive qui vous stimule pour effectuer des changements. Vous êtes capable de vous 'déconditionner' et de vous 'reconditionner'. Tel est le sens du changement de paradigme."


    THICH NHAT HANH, INQUIRING MIND

    "Chacun de nous -- y compris les hommes d'affaires -- a besoin de temps pour faire une pause, une halte. Peut-être les hommes d'affaires devraient-ils pratiquer la méditation téléphonique. Chaque fois que le téléphone sonne, ils pourraient inspirer et expirer pour installer la paix à l'intérieur d'eux-mêmes, en utilisant la sonnerie comme un signal pour rentrer en eux-mêmes.

    Si la personne qui appelle a quelque chose de très important à vous dire, elle ne raccrochera pas après les deux premières sonneries. A la troisième, décrochez. Vous êtes maintenant plus calme: c'est excellent pour vous, mais aussi pour votre correspondant. Voici une des façons de pratiquer la paix."
    _________________

    DUDLEY LYNCH ET PAUL L. KORDIS, LA STRATÉGIE DU DAUPHIN: LES IDÉES GAGNANTES DU XXIè SIECLE

    "Quel que soit votre métier, parlez de la façon dont vous l'exercez. Pendant un temps, oubiez que vous cherchez des solutions, réfléchissez plutôt aux raisons pour lesquelles vous essayez d'en trouver. Si une réunion sur un problème n'aboutit à rien, intéressez-vous à la façon dont elle s'est déroulée. Si vous ne réussissez pas à avoir des idées, demandez-vous comment vous avez réalisé, par le passé, des choses merveilleuses. Si vous avez du mal à communiquer avec quelqu'un, pensez à vos conversations habituelles avec cette personne. Les dauphins s'entretiennent beaucoup du 'processus' et, en récompense, ils trouvent souvent la solution à l'intérieur de ce processus; là où elle se trouvait déjà."


    BENJAMIN R. BARKER, PROFESSEUR DE SCIENCES POLITIQUES À L'UNIVERSITÉ RUTGERS, DJIHAD VERSUS MCWORLD

    "[...] les forces du provincialisme fondamentaliste, retrograde et tribal (le Djihad) qui se dressent contre la ruée des forces économiques, technologiques et écologiques qui exigent l'intégration et l'uniformité et fascinent partout les populations. Elles proposent des musiques, des ordinateurs et de la restauration rapide, en faisant pression sur les nations pour qu'elles s'intègrent dans un grand parc à thèmes homogènes et international, et qu'elles soient reliées par les mêmes réseaux de communication, les mêmes informations, les mêmes divertissements et, bien sûr, les échanges commerciaux."


    ALICE A. BAILEY, LES RAYONS ET LES INITIATIONS

    "La véritable Démocratie est encore inconnue; elle attend l'époque où une opinion publique éclairée et informée l'amènera au pouvoir; l'humanité se rapproche de plus en plus de cet événement spirituel."


    BENJAMIN R. BARKER, THE GLOBAL CULTURE OF MCWORLD

    "Les marchés ne sont pas zorglubçus pour faire les choses que les communautés démocratiques peuvent réaliser. Ils nous permettent, à nous consommateurs, de dire aux producteurs ce que nous voulons, mais nous empêchent de parler des zorglubséquences sociales de nos choix. En tant que consommateur, je peux désirer une voiture qui roule à deux cent vingt kilomètres à l'heure, mais en tant que citoyen je veux voter pour une limitation de vitesse raisonnable qui économisera l'essence et assurera la sécurité dans les rues. En tant que consommateur, je peux payer pour voir les films policiers saturés de violence produits par Hollywood et écouter les paroles des chansons de rap, misogynes et haineuses envers les femmes. Mais, en tant que citoyen, je peux demander à ce que l'on place des logos pour mettre en garde nos enfants; je veux en effet les aider à employer des critères moraux et à faire preuve de prudence dans leurs choix. Les marchés ne veulent ni que "nous" pensions, ni que "nous" agissions. Ils fonctionnent sur des contrats plutôt qu'au service de la communauté; ils offrent des biens durables et des rêves éphémères, mais pas une identité commune ou une appartenance collective. Ils peuvent donc ouvrir la voie à des revendications identitaires plus sauvages et antidémocratiques comme le tribalisme (le Djihad sous toutes ses formes). Si nous ne pouvons pas obtenir que les sociétés démocratiques expriment notre besoin d'appartenance, des sociétés antidémocratiques s'imposeront rapidement à nous."


    PETER BLOCK, STEWARDSHIP: CHOOSING SERVICE OVER SELF-INTEREST

    "Même si l'histoire est du côté des cyniques et que leurs traumatismes sont réels, ils peuvent choisir d'avoir foi en cette expérience. C'est l'invitaiton que nous leur lançons. Nous pouvons essayer de comprendre leur version de l'histoire et les soutenir dans leurs doutes. Nous remplaçons la coercition et la persuasion par l'invitation.

    En même temps, nous devons proclamer le choix que nous avons fait. Nous avons choisi d'être des personnes actives et de lutter pour une réforme politique face à nos propres traumatismes résultant de nos propres doutes. Nous disons aux cyniques: "Nous comprenons ce que vous dites. Vos doutes et peut-être même l'amertume que vous exprimez, nous les partageons dans une certaine mesure. Nous avons cependant décidé de croire que cette fois-ci nous allons faire quelque chose d'important sur terre. Nous espérons que vous ferez le même choix et nous rejoindrez dans nos efforts." Cela ne les convaincra pas, cela ne changera pas leur position. Mais cela neutralisera le pouvoir qu'ils ont sur la société. Certes, ils ont le droit de défendre leurs opinions, mais ils ne peuvent pour autant empêcher les autres de chercher une autre voie."


    WALT HAYS, "THE NATURAL STEP, WHAT ONE PERSON CAN DO", DANS LE MAGAZINE TIME-LINE DE LA FONDATION POUR UNE COMMUNAUTÉ MONDIALE

    LA LISTE DE CONTRÔLE DE L'ÉTAPE NATURELLE

    Le Dr Robert remarque qu'aucun d'entre nous n'est capable, en prenant des décisions quotidiennes sur des problèmes quotidiens, de saisir leurs implications pour tout le système vivant. Il a donc établi une liste de contrôle, qu'il appelle "les quatre conditons non négociables pour le système", conditions nécessaires pour que la vie se perpétue.

    1. La nature ne peut "tolérer" l'accumulation systématique de matières premières extraites de la croûte terrestre (minéraux, pétrole, etc.).

    2. La nature ne peut supporter l'accumulation systématique de composés chimiques non dégradables fabriqués pas l'homme (cf. les polychlorures de biphényle, etc.).

    3. La nature ne peut supporter la détérioration systématique de sa capacité de renouvellement (par exemple, le fait de pêcher des poissons plus rapidement qu'ils ne peuvent se reproduire, de convertir des terres fertiles en déserts ou de les couvrir d'asphalte, etc.).

    4. Par zorglubséquent, si nous voulons que la vie continue, nous devons: a) utiliser efficacement les ressources naturelles; b) nous montrer juste (c'est-à-dire promouvoir la justice), parce que le fait d'ignorer la pauvreté amènera les déshérités, pour survivre à court terme, à détruire les ressources dont nous avons tous besoin pour survivre à long terme (cf. les forêts tropicales).


    PETER BLOCK, STEWARDSHIP: CHOOSING SERVICE OVER SELF-INTEREST

    "Pour nous, en tant qu'individus notre objectif ne repose plus sur ce qui compte mais sur ce qui fonctionne. L'intensité du "comment?" (pour mettre en pratique la prise de responsabilités et la participation) provient du fait que nous avons abandonné certaines parties de nous-mêmes, cessé de lutter pour notre objectif et notre destin, en nous inclinant constamment devant l'autel de l'intérêt personnel.

    Si nous devenions responsables de notre liberté, nous engagions à servir les autres et étions persuadés que notre sécurité repose à l'intérieur de nous-mêmes [...], nous pourrions ne plus nous demander "comment?". Nous nous apercevrions que nous détenons la réponse. Dans tous les cas, la réponse est "OUI". Une telle attitude place la solution à sa juste place. Chez celui qui pose la question.


    SANAYA ROMAN, SPIRITUAL GROWTH

    "Lorsque vous êtes à l'unisson avec votre Moi supérieur, vous devenez conscient des dimensions dans lesquelles celui-ci fonctionne. Vous pouvez consciemment vous joindre à la communauté spirituelle des êtres dont il fait déjà partie.

    Les êtres spirituels ont notamment pour objectif de travailler avec l'Esprit Universel et la Volonté Supérieure pour aider la vie à évoluer. Ils s'efforcent continuellement d'aider les hommes et les femmes à prendre conscience [...]. Ils répondent à tous les appels [...]. Quand vous demandez une assistance, ils mettent toutes leurs ressources à votre disposition et n'épargnent aucun effort.

    Dans les royaumes supérieurs on ne se sent jamais isolé. Tous les êtres apportent leur contribution dans le domaine où ils peuvent créer le plus de bien, exactement comme vous travaillez ensemble les uns avec les autres pour créer des choses importantes dans votre réalité."


    ALICE A. BAILEY, A TREATISE ON WHITE MAGIC OR THE WAY OF THE DISCIPLE

    "[Les serviteurs de l'humanité] sont choisis dans chaque nation et rassemblés, non par une Hiérarchie ou un Maître qui les surveille, mais selon l'intensité de leur réaction devant l'opportunité spirituelle [...]; ils émergent de chaque groupe, de chaque Eglise et de chaque parti et seront vraiment représentatifs. Nullement poussés par l'ambition, ou par l'orgueil, ils sont désintéressés et ont la volonté de servir les autres. Ils cherchent à atteindre le point culminant dans chaque champ de la connaissance humaine, non parce qu'ils défendent bruyamment leurs idées, leurs découvertes et leurs théories, mais parce que leur perspective et leur interprétation de la vérité sont amples et justes et qu'ils voient la main de Dieu dans tous les événements [...]. Ils se caractérisent par leur esprit de synthèse, de compréhension globale, leur intelligence et leur subtilité. Ils n'acceptent aucun principe, sauf celui de la Fraternité, fondée sur l'unicité de la Vie. Ils ne reconnaissent aucune autorité, à part celle de leurs propres âmes, et aucun Maître, à part le groupe qu'ils s'efforcent de servir et l'humanité qu'ils aiment profondément. Ils ne dressent pas de barrière autour d'eux, et sont guidés par une grande tolérance, une mentalité saine et le sens de la mesure. Ils reconnaissent leurs pairs et leurs égaux quand ils rencontrent et côtoient ceux qui travaillent comme eux à sauver l'humanité [...]. Ils repèrent les membres de leur groupe dans tous les domaines -- politique, scientifique, religieux et économique --, leur adressent un signe de ralliement fraternel et leur tendent la main."


    THOMAS MOORE, LES AMES SOEURS: HONOREZ LES MYSTÈRES DE L'AMOUR ET DE LA RELATION

    "Jung a décrit le cadre idéal du travail de l'âme, comme un alambic alchimique, un récipient en verre qui pourra contenir tout le fatras de l'âme. L'amitié est un récipient de ce type, qui conserve ce fatras et lui permet de passer par de multiples opérations et processus.

    Dans les moments de conflits émotionnels, notre premier recours peut être de parler avec des amis, car nous savons que nos biens les plus fragiles seront en sécurité entre leurs mains, et que l'amitié peut conserver nos pensées et nos sentiments, même s'ils sont douloureux et inhabituels, pendant leur évolution."

    "[...] L'âme a besoin de nombreuses variétés de récipients et de nombreuses catégories d'espace pour travailler quotidiennement avec les matières premières que la vie nous offre. L'amitié est l'un des récipients les plus efficaces et précieux."


    ALICE A. BAILEY, LES RAYONS ET LES INITIATIONS

    "[...] la véritable grandeur ne s'exprime pas dans les réalisations d'Alexandre le Grand, Jules César ou Napoléon, mais chez ceux qui voient la vie, l'humanité et le monde comme une totalité unifiée, dont les éléments sont harmonieusement reliés entre eux et coopèrent les uns avec les autres. Ceux qui luttent pour cette unité du monde, et cherchent à former l'espèce humaine selon les Principes de l'Harmonie et de relations justes, seront un jour reconnus comme de véritables héros."


    BARBARA SHER ET ANNIE GOTTLIEB, TEAMWORKS (BUILDING SUPPORT GROUPS THAT GUARANTEE SUCCESS)

    "Chaque fois que vous donnez un coup de téléphone, tombez par hasard sur un ami, prenez un café avec un collègue, parlez-lui de votre rêve. Demandez-lui des idées.

    Vous croyez qu'aucune de vos relations n'a les connaissances spécifiques dont vous avez besoin, mais vous serez étonné par ce que les personnes les plus inattendues peuvent vous offrir: demandez à tous ceux qui vous entourent -- pas seulement à ceux qui sont censés savoir. Souvenez-vous, les experts sont parfois très doués pour vous expliquer... ce qui est impossible à réaliser."


    L.M. BOYD, THE GRAB BAG

    "Les dauphins s'entretiennent juste sous la surface de l'eau avant d'entreprendre une action collective. Les chercheurs disent que chaque membre d'une troupe de dauphins apporte sa contribution."


    SANAYA ROMAN, SPIRITUAL GROWTH

    "Toute une communauté spirituelle, regroupant de nombreux êtres spirituels, travaille en commun sur les problèmes intérieurs. Si quelqu'un oeuvre à un projet, tous s'y intéressent. Personne n'a l'impression qu'il doit tout faire tout seul."

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Merci à magfo.centerblog.net pour cette très belle image! 

     

    THICH NHAT HANH, LOVE IN ACTION: WRITINGS ON NONVIOLKENT SOCIAL CHANGE

    "Nous pensons que nous avons besoin d'un ennemi. Les gouvernements se démènent pour instiller en nous la peur et la haine afin de nous rallier derrière eux. Si nous n'avions pas d'ennemi réel, ils en inventeraient un pour nous mobiliser.

    Le sort du monde repose-t-il entre les mains du gouvernement? Si le président menait la bonne politique, la paix règnerait-elle? Non.

    Notre vie quotidienne peut influer sur la situation mondiale. Si nous réussissons à modifier notre quotidien, nous changerons nos gouvernements et bouleverserons le monde.

    Présidents et gouvernements émanent de nous-mêmes. Ils reflètent notre mode de vie et notre façon de penser. Notre manière de tenir une tasse de thé, de ramasser un journal, et même d'utiliser du papier toilette a un rapport avec la paix."


    CHERYL RUSSEL, DÉMOGRAPHE, SAN FRANCISCO CHRONICLE

    " Les conflits actuels ne doivent pas servir à mesurer les effets à long terme du bouleversement qui s'opère dans la composition raciale de notre pays. [...] Nous sommes manifestement dans une période de transition et certains, lorsqu'ils observent les polémiques autour de la discrimination positive, pensent que de graves conflits nous attendent. Mais, en réalité, le niveau de tolérance envers les autres s'élève constamment aux Etats-Unis. On ne le dit jamais, mais toutes les enquêtes le montrent.

    Les jeunes sont déjà habitués à vivre dans une société pluraliste, et leurs enfants y seront encore plus à l'aise."


    FRAN PEAVEY, AVEC MYRNA LEVY ET CHARLES VARON, "US AND THEM", DANS METTING THE SHADOW: HIDDEN POWER OF THE DARK SIDE OF HUMAN NATURE, SOUS LA DIRECTION DE CONNIE ZWEIG ET JEREMIAH ABRAMS

    "[...] Au lieu de me fixer sur les 52% supposés "diaboliques" de mon adversaire, j'ai choisi de m'intéresser aux 48% restants, en partant du postulat que, chez chacun de mes adeversaires, un allié sommeille. Il peut se montrer silencieux, hésitant ou je peux avoir du mal à l'identifier. Il éprouve peut-être seulement des sentiments ambivalents, des doutes, sur la moralité de son travail. De tels doutes ont rarement la chance de s'épanouir car le contexte social pèse lourdement sur cet interlocuteur et qu'il doit rendre des comptes. 'Ma' capacité d'être 'son' allié est donc également limitée par de telles pressions. [...]

    [...] Traiter nos adversaires comme des alliés potentiels ne signifie pas pour autant accepter aveuglément leurs actions. Nous nous sommes fixé un défi: nous désirons faire appel à l'humanité à l'intérieur de chacun d'eux, tout en nous préparant à toutes les réactions possibles. Nous voulons trouver une voie entre le cynisme et la naïveté."


    ROBERT MONROE, THE ULTIMATE JOURNEY

    "Je me suis aperçu que j'étais loin d'être courageux. Peut-être n'avais-je pas conscience de ces peurs, mais elles étaient bien là, et se traduisaient par d'énormes explosions d'énergie brute [...]. Il y avait les anciennes peurs, mais aussi de nouvelles qui affluaient constamment. Cela pouvait concerner de petits problèmes, par exemple, devant une journée de pluie, en pensant aux zorglubséquences sur mes projets de construction, mais aussi des questions majeures comme mes appréhensions concernant l'évolution du monde." [...] J'avais davantage de peurs qui desparaissaient que de peurs nouvelles suscitées par mon activité actuelle. En même temps vint une révélation majeure: [quand j'étais dans la dimension spirituelle] j'avais institué ce processus et cherché à faire disparaître la peur. Aucune source extérieure ne m'aidait, comme j'avais eu le tort de le supposer. Je m'aidais moi-même."
    _________________

    MARK BRYANT, ENTREPRENEUR CALIFORNIEN

    "Certains cadres s'intéressent beaucoup à cette nouvelle façon de faire des affaires -- à la spiritualité dans les entreprises, mais ils ne peuvent pas toujours la mettre en pratique étant donné la nature des mécanismes en place. Ils subissent aussi une énome pression car on exige qu'ils obtiennent des résultats à court terme. Si les résultats d'une société sont mauvais durant deux trimestres, le P.D.G. sera probablement liciencié par le conseil d'administration. Le pouvoir réel de la compagnie réside en fait entre les mains des actionnaires.

    [...] Comment puis-je faire des affaires et, en même temps, progresser spirituellement, psychologiquement et financièrement?

    [...] Il y a vingt ans, je travaillais dans une très grosse société et j'utilisais tous les outils psychologiques disponibles dans le département des ressources humaines -- surtout des profils de personnalité -- pour mieux me comprendre. Mais je sentais que j'avais besoin d'autres types de méthodes qui me donneraient une image plus ample de moi-même. Mon intuition m'a conduit à la métaphysique. Je sais que cela peut paraître bizarre pour un chrétien et un cadre qui a toujours travaillé dans le milieu des grandes entreprises, mais la métaphysique m'a semblé plus profonde que la psychologie. Tout en étant intéressé par un regard intérieur, je trouvais utile de travailler avec d'autres gens pour m'évaluer. C'est ce qui a déclenché ma passion pour la métaphysique. Il faut savoir que l'on n'est pas obligé de suivre cette route tout seul.

    [...] Tout d'abord, mon sentiment de vitalité et de finalité a considérablement augmenté. Je me connais davantage maintenant, et donc je sais mieux si une affaire va marcher pour moi à long terme. Aujourd'hui je laisse passer des occasions sur lesquelles je me serais précipité il y a quelques années ou bien que j'aurais regrettées. Je fais davantage confiance à mon intuition, et cela m'a rendu plus efficace. Bien que j'aie du mal à exprimer avec des mots ce que je ressens, j'ai l'impression d'être beaucoup plus à l'aise dans tout ce que je fais.

    [...]beaucoup de cadres dans les grandes entreprises commencent à se sentir piégés. Avec les menaces permanentes de dégraissage, ils ont le sentiment de ne plus avoir aucun contrôle sur leur destinée, quelles que soient leurs performances ou compétences. Ils sont extrêmement déçus par le monde des grosses entreprises, et commencent à se demander s'ils ne vont pas monter une affaire en franchise, fonder leur propre société ou exercer en indépendants comme consultants d'entreprises. Mais il ne suffit pas de changer sa situation externe. Si l'on ne change pas la façon de se voir soi-même, on risque de ne pas se sentir totalement satisfait. Il faut travailler sur soi-même -- se créer un sentiment de sécurité intérieure en découvrant qui l'on est réellement --, sinon on sera de nouveau déçu, même si l'on est cadre dans une petite société, quelle qu'elle soit. Aucune entreprise n'est à l'abri de la rigidité, d'une hiérarchisation excessive ou d'une ambiance malsaine. Quelqu'un qui veut devenir son propre patron peut en même temps éprouver le désir contradictoire d'être pris en charge. [...]

    [...]vous devez prendre conscience de vos talents et découvrir comment les exploiter, plutôt que souhaiter devenir quelqu'un d'autre. Je remarque que beaucoup d'individus tendent à sous-estimer leur personnalité et leurs capacités. Ils voient leurs 'manques extérieurs', du type "Je ne peux pas créer une entreprise, parce que je n'ai pas de diplômes", au lieu de se demander: "Qu'est-ce que je veux vraiment?" Ils se laissent circonscrire par leurs jugements sur eux-mêmes, par leur ombre. Ils n'observent pas leur vrai moi, ils ne voient que leur image extérieure.

    [...]j'ai découvert que le fait d'utiliser ses talents est un processus évolutif. Par exemple, je sais que je suis plutôt du genre "visionnaire/réalisateur", mais que je ne suis pas un bon "producteur". Donc, je me suis associé avec quelqu'un qui est un très bon organisateur. C'est une association quasi matrimoniale qui marche très bien car nous sommes tous deux conscients de nos points forts. Analysez vos forces et vos faiblesses, cherchez quelqu'un qui vous complète, pous parachever le tableau, et votre travail atteindra une efficacité maximale.

    [...]je sais que cela peut paraître bizarre, j'ai découvert que, depuis que je me pense comme une âme, je ne me sens plus piégé par la culture économique dominante. Vous devez ressusciter l'âme que vous aviez durant votre jeunesse. Lorsque vous étiez un enfant, vous pensiez de façon beaucoup plus libre à propos de vous-même. Tout était possible. Les enfants n'ont pas de limites parce qu'ils raisonnent encore au niveau de l'âme sans que leur esprit soit encombré par tous les dogmes institutionnels et culturels.

    Je pense que les conceptions métaphysiques et spirituelles modifient certainement notre façon de travailler et de penser notre gagne-pain. Mais ce langage est nouveau pour la plupart des hommes d'affaires. Au cours des dernières années nous avons reçu beaucoup d'informations sur la façon de devenir de bon managers (de bons contrôleurs de gestion) et sur les vertus de décentralisation. Tout cela est très pragmatique. mais ce qui compte le plus, c'est de procéder à des changements à l'intérieur de soi -- non d' 'utiliser', de l'extérieur, les techniques spirituelles pour gagner encore davantage d'argent. La véritable transformation s'opère dans la façon dont vous vivez votre vie au travail et dont vous travaillez 'avec' la vie."


    MATTHEW FOX DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, SOUS LA DIRECTION DE RUSSEL E. DICARLO

    "Je fais la distinction entre boulot et travail. Un boulot est une activité à laquelle nous nous livrons pour gagner notre vie et payer les factures, mais un travail représente la raison pour laquelle nous nous livrons pour gagner notre vie et payer les factures, mais un travail représente la raison pour laquelle nous sommes sur terre. Cela concerne notre coeur et la joie, et tous les mystiques l'ont dit. Orientaux et Occidentaux ont écrit à ce sujet. Le "Tao-te ching", les Ecritures chinoises, conseille: "Dans le travail, fais ce qui te plaît." L'idée qu'il existe une conection entre le travail et la joie est nouvelle pour beaucoup de gens parce que, dans l'univers mécanique de l'âge industriel, la joie était loin de représenter l'une des valeurs principales [...].

    Nous avons défini le travail d'une façon si étroite pendant l'époque de l'industrialisation que nous avons négligé ses autres aspects: le travail sur ses émotions, l'art, les soins, les fêtes et les rituels; dans les communautés saines, toutes les activités sont considérées comme du travail. Dans les sociétés primitives, les hommes passent au moins la moitié de leur temps à faire la fête et organiser des rituels. Nous y avons renoncé et la violence s'est largement répandue dans notre civilisation.

    Je m'occupe beaucoup aujourd'hui de jeunes [...], j'utilise le rap, la house, la techno et la danse -- et ces formes d'expression actuelles, aux marges de la culture jeunes et de la culture urbaine, permettent de redécouvrir les vertus de la fête. C'est un phénomène positif, très utile. La fête est à la fois la manière la plus amusante et la plus économique de soigner les gens.


    DR MIRON BORYSENKO AU COURS D'UNE CONFÉRENCE A MONTREAL, ORGANISÉE PAR L'INSTITUT INTERNATIONAL DES SCIENCES HUMAINES INTÉGRALES

    "Si vous élevez des oiseaux dans une cage et que vous ouvriez la porte, ils ne la quitteront pas. C'est également vrai pour les êtres humains qui désirent fortement changer, mais ne se font pas suffisamment confiance pour accomplir les efforts demandés par ce changement. L'endroit où vous vous trouvez est peut-être minable, mais au moins vous vous y sentez en sécurité.


    MATTHEW FOX DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, PAR RUSSEL E. DICARLO

    "Pour mon test, je pose deux questions très simples: "Quel plaisir retirez-vous de votre travail?" et "Quel plaisir les autres retirent-ils de votre travail?" [...]. Nous avons besoin d'emplois, mais le principal est de savoir comment les autres tirent profit des bienfaits de notre travail. Parce que c'est vraiment cela, le travail, pour les êtres humains - c'est un bienfait rendu pour un bienfait.

    C'est notre façon de remercier la communauté pour son soutien, et c'est pourquoi le chômage a des effets si catastrophiques sur l'âme humaine. Il crée le désespoir, et qui dit désespoir dit haine de soi, violence et criminalité.

    Contre ces fléaux nous construisons beaucoup de prisons dans ce pays. Il serait beaucoup plus économique et plus simple d'organiser un grand débat national pour se demander ce que Gaïa, la terre, nous demande. Il y a toutes sortes de tâches -- de nouvelles tâches -- à accomplir sur nos émotions collectives, si nous voulons introduire la justice écologique et sociale dans notre monde.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

    UN MERCI SPÉCIAL À quinousse.centerblog.net  POUR CETTE BELLE IMAGE! C.G. JUNG

    "Car l'inconscient essaie toujours de créer une situation impossible pour nous forcer à nous montrer sous notre meilleur jour. Si nous restons un peu en dessous de notre maximum, nous éprouvons un sentiment d'incomplétude, nous avons l'impression de ne pas nous être réalisés. Il faudrait que nous soyons obligés un jour de renoncer à notre propre volonté, à notre propre intelligence: nous n'aurions alors qu'à attendre et nous fier au pouvoir impersonnel de la croissance et du développement. Quand vous êtes coincés contre un mur, restez immobiles et prenez racine, comme un arbre, jusqu'à ce que la clarté provenant de vos sources profondes vous aident à voir au-delà de ce mur."


    EDWARD C. WHITMONT DANS METTING THE SHADOW, SOUS LA DIRECTION DE CONNIE ZWEIG ET JEREMIAH ABRAHMS

    "Chaque minorité ethnique ou chaque groupe minoritaire porte la projection de l'ombre de la majorité, qu'il soit noir, blanc, gentil, juif, italien, irlandais, chinois ou français.

    En outre, puisque l'ombre est l'archétype de l'ennemi, sa projection risque de nous entraîner dans la pire des guerres, précisément au moment où nous sommes le plus contents de nous-mêmes en ce qui concerne la paix et notre propre séparation intérieure, et personne ne peut ni légiférer à leur propos ni les chasser par un simple voeu. Il est possible de les affronter mais seulement comme des produits de l'ombre et en soignant la séparation de notre personnalité.

    Les moments les pluls dangereux, à la fois pour la collectivité et pour les individus, sont ceux durant lesquels nous pensions avoir éliminé l'ombre."


    LE POETE ROBERT BLY, A LITTLE BOOK ON THE HUMAN SHADOW

    "J'ai vécu pendant des années près d'une petite ville agricole du Montana. Chaque habitant était censé avoir les mêmes objets dans sa musette (son ombre); une petite ville grecque n'aurait certainement pas les mêmes. C'est comme si cette ville, par une décision collective (méta)psychique, mettait certaines énergies dans sa musette, et essayait d'empêcher quiconque de les en sortir [...]. Il existe aussi une musette nationale [...]. Si un citoyen américain désire savoir ce qu'ele contient en ce moment, il suffit d'écouter attentivement les critiques des représentants du Ministère des Affaires étrangères contre l'U.R.S.S. [...]. D'autres nations [...] traitent brutalememnt leurs minorités, lavent le cerveau de la jeunesse et ne respectent pas les traités qu'elles signent."


    CORINNE MCLAUGHLIN ET GORDON DAVIDSON, SPIRITUAL POLITICS

    "Comme l'a remarqué Rudolph Steiner, le métaphysicien inspiré, les nationalistes chauvins qui haïssent les autres pays ont en fait le pressentiment qu'ils auront une nationalité différente dans leur prochaine vie. Leur moi supérieur le sait, mais leur personnalité y résiste."


    SAM KEEN DANS MEETING THE SHADOW, SOUS LA DIRECTION DE CONNIE ZWEIG ET JEREMIAH ABRAMS

    "Notre meilleur espoir de survie est de changer notre façon de considérer l'ennemi et la guerre. Plutôt que d'être hypnotisés par l'adversaire, nous devons commencer par nous demander avec quels yeux nous le regardons [...]. Il me semble peu probable que nous réussissions à contrôler un tant soit peu les guerres, tant que nous ne comprendrons pas la logique de la paranoïa politique, c'est-à-dire la manière dont nous fabriquons la propagande qui justifie notre hostilité."


    FRED ALAN WOLF DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, DE RUSSEL E. DICARLO

    "Vous devez reconnaître que votre pensée non seulement affecte le monde, mais EST le monde."


    JEAN-CLAUDE CARRIERE DANS LA FORCE DU BOUDDHISME, ENTRETIEN AVEC LE DALAI LAMA

    "Sans hésiter, a répondu le dalaï lama, [j'ai] un point de vue optimiste [sur le monde]. Et ce pour au moins trois raisons. D'abord, il me semble que le concept de guerre s'est récemment modifié. Au XXè siècle, jusqu'aux années 60,70, nous pensions encoare que la décision finale et indiscutable viendrait d'une guerre. Il s'agit d'une loi très ancienne: le vainqueur a toujours raison; la victoire est le signe que Dieu, ou les dieux, est de son côté. En conséquence, le vainqueur impose sa loi au vaincu, le plus souvent au moyen d'un traité, qui ne sera jamais qu'un prétexte à revanche. De là l'importance de l'armement et surtout de l'armement nucléaire [...]. Cette course à la bombe a fait peser sur la terre une vraie menace d'anéantissement. [Je suis convaincu] que ce danger est en train de diminuer.

    Deuxièmement, je crois, malgré certaines apparences, que le concept d''ahimsa' ou de non-violence, marque des points. Au temps du mahatma Gandi, un homme que je révère, la non-violence passait le plus souvent pour une faiblesse, un refus d'agir, presque pour une lâcheté.Ce n'est plus le cas. Le choix de la non-violence est aujourd'hui un acte positif, qui évoque une vraie force [...]. Je crois que, par l'effet même de la presse, des médias, de tout ce que nous appelons la communication, les groupes religieux se visitent plus souvent, se connaissent mieux qu'autrefois.

    [...] L'isolement n'est jamais bon pour un pays. Et il est devenu impraticable. [...] Quant aux pays musulmans, mëme si certains maintiennent voire renforcent leur fermeture dans l'ensemble, si on regarde le monde entier, l'isolement perd du terrain. Depuis une vingtaine d'années j'ai visité beaucoup de pays. On me dit partout: nous nous connaissons mieux [...]. Pour ma part, aussi souvent que possible, je rencontre d'autres chefs religieux, nous marchons ensemble, nous visitons tel ou tel lieu sacré, quelle que soit la tradition à laquelle ils se rattachent, et là nous méditons ensemble, nous partageons un moment de silence. J'en retire un très grand bien-être. Je continue à croire que, sur le terrain religieux, nous sommes en progrès, par rapport au début de ce siècle.

    [Troisièmement] quand je rencontre des jeunes, surtout en Europe, je crois aussi que le concept de 'l'humanité comme une' est beaucoup plus fort aujourd'hui qu'hier. Vous le savez, c'est un sentiment nouveau qui n'existait que très rarement dans le passé. L'autre était le barbare, le différent."


    LARRY DOSSEY, DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, DE RUSSEL E. DICARLO

    "Le plus important: sentir et croire que tout ce qui nous arrive est positif, à un certain niveau. A la question qu'Einstein jugeait la plus importante au monde: "L'univers est-il fraternel?" Je réponds fondamentalement: "Oui".

    Il existe un schéma, un processus et un dessein dans l'univers. Je crois qu'il y a place dans l'univers pour une conscience humaine durable [...]. Cette conviction a contribué d'une façon extraordinaire à assurer la paix de mon esprit et ma sérénité. Pour moi, l'idée que tout événement, quel qu'il soit, est positif me pousse à être encore plus actif."

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Merci à whisky.centerblog.net pour cette belle image!

     

    JAMES REDFIELD, LA DIXIEME PROPHÉTIE

    "[...] nous sommes en train de redécouvrir un processus inconscient depuis les débuts de l'humanité. Avant d'apparaître sur terre, les hommes ont perçu une Vision de Naissance, mais une fois nés, ils l'ont perdue, ne conservant que des intuitions extrêmement vagues [...]. Maintenant nous sommes sur le point de nous souvenir de tout.


    HANS TENDAM, EXPLORING REINCARNATION

    "Soyez extrêmement prudent quand votre volonté ou votre jugement sera guidé par une idée précise. Apparemment, des intentions fermes et des jugements rigides peuvent influencer tout le cours d'une incarnation. Ne soyez ni trop ambitieux, ni trop humble dans votre projet de vie. Quand vous élaborez ce nouveau projet de vie, examinez d'abord les attitudes et les capacités que vous avez déjà, et les prochains objectifs d'évolution les plus évidents. Ensuite vient la question de l'héritage des traumatismes et des postulats. Souvent vous ne trouvez pas une situation idéale sur tous les plans: parents, sexe, conditions de vie. En dehors de ce que vous voulez et de ce que vous pouvez gérer, les conditions réelles (de votre vie sur terre) limitent habituellement l'épanouissement de votre karma. Essayez de trouver des conditions pré- et postnatales qui mettent au jour certains traumatismes, mais pas d'autres. De plus, cherchez des situations adéquates et instructives. Vous ne pouvez pas résoudre à la fois tous les problèmes accumulés dans vos vies antérieures."


    MALIDOMA PATRICE SOMÉ, OF WATER AND THE SPIRIT

    "Vous choisissez de naître à l'intérieur d'une famille spécifique pour atteindre plus facilement votre objectif. Tandis que vous êtes encore dans le ventre de votre mère, vous dites aux vivants certaines choses qu'ils doivent se rappler. Mais même s'ils vous disaient ces choses, les croiriez-vous? Leur feriez-vous suffisamment confiance? Non, parce que lorsque nous arrivons sur terre, et prenons forme humaine, nous changeons d'opinion souvent. Quand nous ne savons pas qui nous sommes, nous suivons la connaissance du vent."


    ROSEMARY ALTEA, THE EAGLE AND THE ROSE

    "Il n'existe pas de potion magique [...] qui nous donnerait la sagesse. Seule notre expérience peut nous apporter des enseignements -- à condition que nous désirions vraiment en prendre connaissance. Des milliers de livres peuvent nous inspirer, voire nous indiquer une direction à suivre. Mais seule l'expérience leur donnera un sens véritable."


    RUTH MONTGOMERY, A SEARCH FOR TRUTH

    "Chacun doit penser à son futur quand il vit ce qui deviendra son passé. Considérez chaque jour comme une page immaculée du livre de la vie. Ne laissez aucune tache d'encre ou de boue, aucune trace de poussière souiller ces pages. Emportez-les avec vous, vierges, jusqu'à votre prochaine étape et vous aurez progressé bien au-delà de vos rêves les plus fous. Le plus important c'est de vous souvenir qu'il faut accueillir chaque jour comme le futur sans tache, et le manier aussi prudemment que s'il était déjà un précieux parchemin, témoin de votre passé."


    STAN GROF, DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, SOUS LA DIRECTION DE RUSSEL E. DICARLO

    "Une personne peut-elle changer sa Vision du Monde simplement en lisant un livre qui l'incite à adopter de nouvelles conceptions sur le fonctionnement de l'univers?

    Si vous désirez convaincre quelqu'un de la signification de la dimension spirituelle -- surtout s'il s'agit d'un Occidental --, la lecture d'un livre ne suffira pas. Seule une expérience personnelle directe emportera sa conviction et permettra une véritable ouverture spirituelle [...]. Il lira quelques ouvrages et assistera à des conférences, participera à des groupes de réflexion sur la spiritualité, et passera par toutes une série de transformations subtiles grâce à la méditation et à d'autres pratiques spirituelles."


    RUTH MONTGOMERY, A SEARCH FOR THUTH

    "Constamment les guides spirituels insistaient sur la disponibilité envers autrui: "Ce n'est pas seulement l'expression d'un esprit charitable, mais aussi d'un besoin brûlant de remplir sa propre mission." Nous devons, disaient-ils en substance, nous soucier davantage d'aider les autres que nous-mêmes. En agissant ainsi, nous ferons progresser automatiquement notre propre cause. "Tel était le message qui fut apporté il y a des centaines d'années par le Christ et par d'autres chefs religieux, écrivaient-ils. Le message n'a pas changé d'un iota. Il reste le même qu'à l'époque où le Christ proclamait:"Aimez-vous les uns les autres." Ce n'est pas 'une' des façons de progresser spirituellement, mais 'l'unique' façon d'y arriver."


    AIGLE GRIS DANS THE EAGLE AND THE ROSE, DE ROSEMARY ALTEA

    "Sachez seulement que lorsque sonnera votre heure de quitter la dimension terrestre et de recommencer votre vie, la richesse que vous emporterez avec vous proviendra du savoir que vous avez acquis, et elle se trouve dans votre coeur."


    ROBERT MONROE, JOURNEYS OUT OF THE BODY

    "Un par un, douloureusement et laborieusement, les schémas émotionnels incontrôlables et explosifs devraient être maîtrisés. Si cela ne se produit pas durant la vie physique, [j'ai le sentiment] que cela devient la première tâche à accomplir après la mort.

    [Les zones du Lieu no II] sont peuplées surtout par des êtres fous ou presque fous, menés par leurs émotions [...]. Elles abritent ceux qui sont vivants mais endormis ou drogués et se trouvent à l'extérieur de leur deuxième corps (le 'corps' que nous avons dans la dimension spirituelle), et probablement ceux qui sont 'morts' mais encore dominés par leurs sentiments."


    ROSEMARY ALTEA, THE EAGLE AND THE ROSE

    "Si nous choisissons de vivre dans l'obscurité, pendant que nous sommes sur terre ou après la 'mort', si nous préférons nous passer de lumière, alors nous choisissons un endroit sombre. Mais c'est toujours notre choix. Les feux de l'enfer n'existent que si nous décidons de les créer."


    GLENN WILLISTON ET JUDITH JOHNSTONE, DISCOVERING YOUR PAST LIVES

    "Une femme qui avait revécu une vie antérieure explique: "Au cours d'une [de mes vies], j'ai connu une grande évolution spirituelle, mais dans l'isolement, car à cette époque on torturait à mort. C'était près de Jérusalem. [À cause de mes croyances religieuses] j'étais très inquiète et je n'affichais pas mes opinions [...]. Je craignais la violence, je n'osais pas défendre mes idées [...]. Il faut chasser la Peur. Elle ne doit plus bloquer notre chemin, afin que nous puissions progresser en vivant de nouvelles expériences qui nous font évoluer. Si la peur ne s'était pas mise en travers de mon chemin, j'aurais pu tirer beaucoup plus de profit de mes expériences. Les blocages que l'on s'impose à soi-même nous font seulement perdre du temps. Il en existe suffisamment sans que nous en inventions."


    FADEL BEHMANN, PHYSICIEN DE MONTRÉAL

    "Quand les liens se fortifient au sein d'un groupe, on a l'impression qu'il existe une entié du groupe qui fonctionne comme l''autre' dans nos dialogues. Chacun se préoccupe de cette entité et y participe activement 'comme lui' en écoutant, parlant, pensant, faisant travailler son intuition -- toutes choses que nous faisons en tant qu'individu. Quand nous sommes tous absorbés par l'entité du groupe, nous avons des idées -- nous trouvons de nouvelles significations que nous n'aurions pas trouvé seuls."


    ANDREW BARD SCHMOOKER DANS MEETING THE SHADOW SOUS LA DIRECTION DE CONNIE ZWEIG ET JEREMIAH ABRAMS

    "Notre division intérieure nous pousse à approuver la guerre du bien contre le mal. Mais si nous croyons que "les conflits eux-mêmes sont le mal", alors nous sommes mis au défi de trouver une nouvelle dynamique morale qui incarne la paix pour laquelle nous luttons. Si la moralité livre des combats, nous serons obligés de prendre parti, de nous identifier avec une part de nous-mêmes tout en en répudiant une autre. En empruntant ce chemin guerrier, nous nous élevons au-dessus du vide."

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

    Image prise chez douce-emeraude.centerblog.net; merci beaucoup!  

     

    ROBERT MONROE, LE VOYAGE HORS DU CORPS

    "Votre pensée détermine votre personnalité."

    "Votre destination (voyage dans l'Après-Vie est une expérience de sortie du corps) dépend entièrement de vos motivations, émotions et désirs les plus profonds. Même si vous ne voulez pas consciemment y "aller", vous n'avez pas le choix. Votre âme est forte et prend génralement la décision pour vous. Les semblables s'assemblent."


    Citation:
    "S'ouvrir à l'Après-Vie, c'est accepter de chercher le sacré dans les petites choses, absolument tout, et savoir que chacun de vos choix sur terre compte. Vous n'emporterez pas de biens matériels dans la dimension spirituelle, mais vous y retournerez, avec vos croyances et vos besoins passés." (James Redfield, L'Expérience de la 10è Prophétie)

    "Premièrement, ceux qui ont vécu dans le monde physique créent par leur pensée un environnement naturel simulé où perdurent les structures de celui-ci. Deuxièmement, ceux qui aiment certaines choses matérielles dans le monde physique les recréent apparemment pour améliorer leur environnement dans ce nouveau lieu. Troisièmement, des êtres supérieurement intelligents, plus conscients de l'environnement de l'Après-Vie que la plupart de ses habitants, simulent l'environnement matériel -- au moins temporairement -- en introduisant des formes et des décors familiers. Ils veulent ainsi réduire le traumatisme et le choc, au cours des premières étapes de leur transformation, pour ceux qui quittent le monde physique, juste après la "mort"."


    Citation:
    "Dans ce niveau de l'Après-Vie, votre expérience sera faite de vos peurs et de vos désirs les plus profonds. La pensée est action et vous ne pouvez rien cacher à personne. Le conditionnement sociopsychologique qui vous apprend à réprimer vos émotions dans la dimension physique n'existe plus dans la dimension spirituelle."(James Redfield, L'Expérience de la 10è Prophétie)


    RUTH MONTGOMERY -- A SEARCH FOR TRUTH

    "Le premier pas à faire pour les humains est de contacter ce qu'ils appellent l'Inconnu, afin que ce pouvoir commence à travailler en leur faveur. Ce pouvoir est une des forces les plus puissantes de l'univers. Lorsque les âmes situées du côté invisible de cette barrière imaginaire se joignent à ceux qui cherchent sincèrement à faire progresser la cause d'autrui sur terre, ce pouvoir est presque sans limites."

    [...]Dieu souhaite [que cette capacité à communiquer entre dimensions] soit utilisée et développée au maximum, afin que -- comme l'annoncent les Ecritures -- le voile entre les deux mondes se déchire et que tout devienne un. Même si certains continueront à être incarnés sur terre à ce moment-là, ils pourront converser à volonté avec ceux qui sont passés au stade suivant. Plus l'homme envisagera ce problème avec ouverture d'esprit, plus vite ce temps viendra. Plus son esprit sera fermé, plus ce processus se déroulera lentement.

    [L'existence sur terre] prépare surtout les hommes à cette phase de la vie; et nous, bien sûr, nous nous préparons à la prochaine phase de la nôtre. C'est pourquoi nous tenons beaucoup à aider les autres dans cette dimension. Cela fait partie de notre développement spirituel ici, et vous nous retardez quand vous refusez de vous rendre disponible."


    RAYMOND MOODY, LA VIE APRES LA VIE

    "Ce n'étaient pas exactement des images, plutôt un genre de pensée, je crois. Je ne peux pas vous le décrire exactement, mais tout y était. C'était [...] tout, en même temps. J'ai songé à ma mère, à des mauvaises actions que j'avais commises. Après, j'ai pu voir des choses minables que j'avais faites pendant mon enfance[...]. J'aurais souhaité les effacer, et je désirais retourner en arrière et en réparer les effets."

    "En général, dans les expériences où l'être "dirige" apparemment la Revue de Vie, celle-ci constitue une expérience encore plus puissante. Néanmoins, on la caractérise habituellement comme tout à fait frappante, rapide et précise, que cela se passe au cours du "décès" réel de quelqu'un (que l'on revit au cours d'une régression dans une vie antérieure) ou lorsqu'on frôle la mort."


    HANS TENDAM, EXPLORING REINCARNATION

    "Parfois nous perdons complètement notre vision de l'âme, et restons coincés par un traumatisme ou refusons de progresser [...]"
    _________________


    RAYMOND MOODY, LA VIE APRES LA VIE

    "[...] nos contemporains doutent, en général, que notre corps puisse survivre après la mort. La science et la technologie permettent de mieux comprendre et conquérir la nature. Parler de la vie après la mort semble en quelque sorte rétrograde à de nombreuses personnes qui croient peut-être que cette idée appartient à notre passé "superstitieux" plutôt qu'à notre présent "scientifique".

    De plus, si le grand public connaît mal les NDE, cela provient en partie d'un phénomène psychologique très répandu: l'attention sélective. Notre esprit conscient n'enregistre qu'une petite partie de ce que nous voyons et écoutons chaque jour."


    BILL ET JUDY GUGGENHEIM, HELLO FORM HEAVEN

    "Les habitants [de la dimension spirituelle] apprécient énormément le savoir et sont encouragés à étudier les sujets de leur choix. Cela couvre pratiquement tout, mais il y a quelques matières favorites: les arts, la musique, la nature, les sciences, la médecine et toutes les disciplines spirituelles. À leur tour, ils transmettent leurs goûts pour ces sujets en inspirant ceux qui vivent encore sur terre."


    RUTH MONTGOMERY, A WORLD BEYOND, -MESSAGE DE ARTHUR FORD

    "Jack [Kennedy] travaille sur les problèmes internationaux. Il cherche surtout à ce que les Israéliens et les Arabes aboutissent à un accord. Bobby [Kennedy] se passonne pour le mouvement des droits civiques [et oeuvre dans ce domaine][...]. Les deux frères ont des liens karmiques très puissants et ont été si proches au cours de nombreuses vies antérieures que, si l'un vivait sans l'autre, il se sentirait incomplet. Ils ont fait le choix de naître dans une famille étroitement soudée, chacun voulant à nouveau partager sa vie avec les siens.

    [...] l'invention du téléphone, de l'électricité, du bateau à vapeur et bien d'autres découvertes de même portée [...] résultèrent des efforts communs d'âmes de génie dans les dimensions spirituelle et matérielle; elles collaborèrent pour améliorer les conditions de vie sur terre. Einstein, qui faisait plusieurs siestes de quelques minutes chaque jour, en profitait en réalité pour se brancher sur des forces, dans la dimension spirituelle, qui revigoraient son objectif et lui suggérait la prochaine étape de ses expériences. Quelle est la morale de tout cela? Ces petits moments de repos [sont importants] pour vous, les êtres physiques, si vous voulez communier avec les êtres spirituels dans l'Après-Vie afin de vous réapprovisionner en énergie, en conseils et en objectifs."


    HANS TENDAM - EXPLORING REINCARNATION

    "Les traumatismes sont comme des bouches d'égoût cachées, les postulats (suppositions permanentes émises à la suite d'un événement traumatique) sont comme des manèges de discipline, des tourbillons, des noeuds ou des cercles vicieux disposés sur les chemins de notre jardin psychique. Ils sont enracinés en nous comme des programmes inébranlables."

    "Si je perds le contrôle de la situation, je suis fichue", "Si je m'échappe, je serai libre", "Je ne peux pas réfléchir, parce que je suis une femme".

    [...] La méditation[...], les expériences de sortie du corps, la voyance [...], tous les dons paranormaux s'expliquent quand, à la suite d'un entraînement intensif, on remonte dans le temps pour explorer une ou plusieurs vies antérieures."


    MALIDOMA PATRICE SOMÉ, CHAMANE AFRICAIN ET AUTEUR DE OF WATER AND THE SPIRIT: RITUAL MAGIC AND INITIATION IN THE LIFE OF AN AFRICAN SHAMAN

    "[...] A l'âge de trois ans, [...] je ramassais du petit bois avec ma mère quand je tombai sur un lièvre.

    L'animal surgit de l'endroit où il était caché et une poursuite sauvage s'ensuivit. [...] Plongeant dans les broussailles derrière le lièvre, j'inspectai une partie des buissons où je savais que se trouvait un terrier: Il y avait un nid creusé dans une petite éminence: l'ouverture était dissimulée par l'herbe et l'intérieur tapissé d'une paille douce. J'enlevai l'herbe et j'allais sauter tête baissée sur ce pauvre levraut, quand brusquement je m'arrêtai, comme si j'avais reçu une décharge électrique. À l'endroit où je croyais attraper le lièvre, se trouvait un petit homme de la même taille que l'animal que je pourchassais. Assis sur une chaise presque invisible, il tenait une canne minuscule dans sa main droite [...]. Une lumière l'entourait, un arc-en-ciel brillant, comme le cadre rond d'une fenêtre ou d'un portail ouvrant sur une autre réalité. Bien que son corps bouchât presque l'entrée, je pus quand même apercevoir un monde immense à l'intérieur."


    Citation:
    Notre éducation traditionnelle se fixe trois objectifs principaux: élargir nos capacités de vision; obliger notre corps à ne plus fonctionner uniquement sur un seul niveau existentiel; nous apprendre à voyager à travers les dimensons et à en revenir. Élargir sa vision et ses capacités n'a rien de surnaturel. Au contraire, il me semble plutôt "naturel" de faire partie de la nature et de rechercher une compréhension plus large de la réalité."

    "Mais ce qui m'a surpris le plus, c'était que, dans ce monde, les lois de la nature semblaient opérer d'une façon totalement inattendue. La chaise du petit homme reposait sur une pente abrupte, mais il ne tombait pas car quelque chose ressemblant à un mur très fin le soutenait: "Je t'observe depuis longtemps, depuis le premier jour où ta mère a commencé à t'amener ici. Pourquoi veux-tu maltraiter ce lièvre, ton frère? Que t'a-t-il fait à toi, mon petit?" Ses lèvres minuscules bougeaient à peine quand il parlait, et sa voix était presque imperceptible [...]. "Désormais, sois gentil avec lui. Lui aussi aime la fraîcheur de cet endroit, lui aussi a une mère qui s'occupe de lui [...]." Pendant que le nain parlait, je repérai le lièvre, qui s'était caché dans le cercle magique, derrière le vieil homme. J'entendis alors un craquemetn sonore, comme si la terre se refermait derrière lui, et une brise légère m'effleura le visage.

    [...] A ce moment, j'entendis la voix de ma mère qui m'appelait. Apparemment, elle me cherchait depuis des heures. Pourtant j'avais l'impression d'avoir seulement parlé quelques minutes avec le petit homme. Quand je racontai cette histoire à ma mère, elle s'alarma parce qu'elle savait que j'avais vu un "Kontomblé", un esprit. Les membres de ma tribu, les Dayaras, croient que les contacts avec l'autre monde provoquent toujours d'importantes transformations. Les mères ont peur que leurs enfants ne le découvrent trop tôt, car, quand cela se produit, elles les perdent. Un enfant qui est continuellement exposé à l'autre monde commencera à se souvenir de sa mission existentielle trop tôt. Dans ce cas, il doit être initié prématurément. Une fois initié, il est considéré comme un adulte et sa relation avec ses parents doit changer."


    MICHAEL GROSSO, WHAT SURVIVES? CONTEMPORARY EXPLORATIONS OF LIFE AFTER DEATH.

    "Et la création de ce nouveau consensus peut, à son tour, avoir des implications pour l'évolution. Car si un besoin fusionne sans une dynamique de groupe, si un nouveau "champ morphogénétique" d'Intentions prend forme, certaines habitudes ou lois de la nature seront peut-être "brisées", ou changées, rendant ainsi possibles de nouvelles formes de vie.

    Chaque vie sauvée, libérée, mise en valeur, participe à la construction de la nouvelle terre et du nouveau paradis. C'est là, dans la libération et la transformation de l'existence terrestre, que l'on peut prouver l'Après-Vie -- au sens du mot italien PROVARE: expérimenter."


    THOMAS MOORE, LES AMES SOEURS: HONOREZ LES MYSTERES DE L'AMOUR ET DE LA RELATION

    "Je suis convaincu que de légères modifications dans les images mentales ont plus d'impact sur la vie réelle que d'énormes efforts de changement [...]. Les bouleversements profonds dans la vie suivent les fluctuations des idées [...]. Il faut nous libérer des stéréotypes, des idées rigides très anciennes sur la signification de l'amour, du mariage, de l'amitié ou de la vie en société." 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    ROSEMARY ALTEA, THE EAGLE AND THE ROSE

    "Je regarde Aigle Gris et je lui demande: "Où est la clé?" Et avec une grande intensité il me répond: "LA GENTILLESSE". Votre monde a besoin de gentillesse." Et je lui demande: "Comment pouvons-nous apprendre?" "Avec gentillesse, seulement avec gentillesse", me réponddit-il."


    BRIAN WEISS, DE NOMBREUSES VIES, DE NOMBREUX MAITRES

    "Nous devons essayer d'aller vers ceux qui n'ont pas les mêmes vibrations que nous. Il est normal d'être attiré par quelqu'un qui est sur le même niveau que nous. Mais ce n'est pas une bonne chose. Vous devez vous approcher de ceux dont les vibrations ne coïncident pas [...] avec les vôtres. Ce qui compte [...] c'est d'aider les autres.

    On vous donne des pouvoirs intuitifs auxquels nous devons obéir et non essayer de résister. Ceux qui résistent seront en danger. Nous ne quittons pas chaque dimension avec des pouvoirs équivalents. Certains d'entre nous possède des pouvoirs plus grands que d'autres, hérités de vies antérieures, et qui s'accroissent avec le temps. Nous ne sommes pas créés égaux. Mais nous finirons par atteindre un niveau où nous le serons tous."


    STAN GROF, DANS TOWARDS NEW WORLD VIEW, SOUS LA DIRECTION DE RUSSEL E. DICARLO.

    "[...] les expériences karmiques sont souvent associées à des synchronicités significatives. Par exemple, (A) a une relation difficile avec (B); dans une vie antérieure tous deux ont eu un violent conflit. L'un est la victime et l'autre l'agresseur. Si A revit consciemment cet incident et pardonne à B, son attitude changera et prendra une orientation positive. Déjà un tel processus est, en soi, frappant et intéressant.

    Cependant, le plus extraodinaire est que, exactement en même temps, un changement significatif dans le même sens se produit souvent chez B et que sa propre attitude change radicalement. Cela peut arriver même s'il n'existe aucune communication ou connexion entre les deux personnes."


    LARRY DOSSEY, CES MOTS QUI GUÉRISSENT

    "Si les savants découvraient tout à coup un médicament aussi puissant que l'amour et capable de guérir, on le présenterait triomphalement comme une victoire de la médecine et on le vendrait partout du jour au lendemain -- surtout s'il présentait aussi peu d'effets secondaires et était aussi peu dispendieux que l'amour [...]. Il ne s'agit pas d'une exagération romanesque. Une étude portant sur dix mille hommes ayant une maladie cardiaque a établi que les douleurs thoraciques (angine de poitrine) étaient deux fois moins fréquentes chez ceux qui considèrent que leurs femmes les soutiennent moralement et les aiment."


    JOSEPH CHILTON PEARCE, LE FUTUR COMMENCE AUJOURD'HUI

    "Et, de même que notre coeur physique entretient notre corps, l'intelligence non localisée qui à son tour gouverne le coeur entretient la synchronicité avec une "conscience globale", universelle. Par zorglubséquent, nous avons à la fois un coeur physique et un "coeur universel" et spirituel. Comme dans tout développement, notre accès à ce second coeur est fortement subordonné au développement du premier.

    De même que les connaissances traitées par le cerveau conduisent à des talents spécifiques, le coeur puise dans le royaume du discernement et de l'intelligence. Ces ordres spirituels ne s'expriment pas de façon claire et spécifique, mais apparaissent comme un mouvement général pour le bien-être et l'équilibre de toutes les opérations du complexe cerveau-esprit-corps."


    JOAN BORYSENKO, DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, PAR RUSSEL E. DICARLO

    "Souvent les psychologues se hâtent d'enfermer les gens dans des catégories et se demandent: "Qu'est-ce qui cloche dans le comportement de cette personne?" plutôt que de penser: "Oh! il existe ici une difficulté ou une blessure, qui influence beaucoup cet individu, et l'empêche de devenir une totalité créatrice, d'éveiller son intuition intérieure et sa capacité d'aimer."


    MICHAEL MURPHY ET GEORGE LEONARD, THE LIFE WE ARE GIVEN

    "Parce qu'elles proviennent de la même source primordiale, la pratique transformatrice et l'évolution du monde présentent des structures semblables. Toutes deux connaissent des phases de stagnation -- les longs paliers de la courbe d'apprentisssage -- suivies par des explosions du développement rapide. Toutes deux sacrifient certains éléments lorsque apparaît un phénomène nouveau. Toutes deux atteignent de nouveaux niveux ou de nouvelles dimensions de fonctionnment qui puisent en eux-mêmes les leçons du passé, permettant ainsi à notre divinité latente de mieux s'exprimer. Toutes deux connaissent des époques durant lesquelles le processus de changement passe graduellement à un niveau supérieur. Nous vivons apparemment, dans une phase de transition de ce type.

    Chaque tradition sacrée, a une influence sur le village planétaire, et pousse un nombre incalculable d'hommes et de femmes à adopter des modes de développement personnel autrefois considérés comme ésotériques. Cet événement, qui se produit à l'échelle mondiale, marque une nouvelle étape capitale dans la diffusion de la pratique transformatrice. Car aujoud'hui, plus que jamais auparavant, la science peut nous aider à comprendre et orienter les changements humains à long terme. Et ce, pour de nombreuses raisons: la psychologie moderne a réalisé de nouveaux progrès dans la compréhension de la psychodynamique; notre capacité de procéder à des transformations très spécifiques a progressé dans de nombreux domaines: psycho-neuro-immunologie, médecine sportive, entraînement à la relaxation profonde, études sur les effets placebo et recherches sur l'hypnose; on est parvenu à de nouvelles découvertes sur la capacité de l'esprit à remodeler les motivations, les émotions et le corps; enfin, les sociologues ont démontré que chaque groupe social valorise seulement certaines de nos capacités tandis qu'il en néglige ou en étouffe d'autres.

    On n'a jamais, jusqu'ici disposé d'autant de connaissances scientifiques sur les capacités de transformation de la nature humaine. Ce savoir, combiné avec les connaissances et l'inspiration des traditions sacrées, donne à la race humaine l'occasion sans précédent de faire un gigantesque progrès dans l'évolution. Nous croyons qu'il est désormais possible à l'humanité de poursuivre son destin avec plus de clarté que jamais auparavant.[...]

    [...]Nous étions convaincus que les vertus discrètes de la vie -- la curiosité et l'intégrité intellectuelles, le sens du spirituel, la capacité d'aimer inconditionnellement, des exercices sains et l'attachement aux pratiques spirituelles -- ont un pouvoir de transformation et un caractère sacré. Nous étions partis pour une longue aventure.[...]

    [...]Chacun d'entre nous peut faire appel à l'Invisible pour obtenir des transformations qui vont au-delà de la compétence de la science officielle. Quelques-uns de nos élèves, par exemple , ont connu une rémission dans certaines maladies que les médecins pensaient incurables. Mais bien que la science ne puisse pas expliquer de tels phénomènes (et d'autres types d'expériences extraordinaires), de plus en plus de recherches rassemblent des récits vécus sur de tels changements provoqués par des pratiques transformatrices."



    CAROLYNE MYSS, DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW PAR RUSSELL E. DICARLO

    "[...]chaque fois que vous diffusez de l'énergie en dehors de vous, vous retardez l'apparition d'événements dans votre vie. Chaque fois que vous la contenez à l'intérieur de vous, vous augmentez ce que vous appelleriez, à votre niveau, la synchronicité et, à un niveau supérieur, la création instantanée. C'est aussi simple que cela.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    MARIE-LOUISE VON FRANZ

    "Dans tous les mythes et les contes de fées que j'ai étudiés, je n'ai jamais vu un cas où un héros ne soit pas vainqueur s'il bénéficie de l'aide d'animaux bienveillants."


    TED ANDREWS, AUTEUR DE "ANIMAL - SPEAK - THE SPIRITUAL AN MAGICAL POWERS OF CREATURES GREAT AND SMALL"

    "J'ai découvert dans la plupart des écrits et des mythologies du monde un fonds de tradition concernant l'esprit des animaux et la croyance que des forces divines parlent aux hommes à travers le monde naturel [...]. Aucun peuple n'y échappe.

    Le monde animal a beaucoup de choses à nous apprendre. La plupart des bêtes savent merveilleusement bien survivre et s'adapter. Il nous arrive d'avoir, nous aussi, besoin de ces aptitudes. Certains animaux n'ont jamais de cancer. Ne serait-il pas merveilleux d'apprendre leurs secrets? Bon nombre d'entre eux ont une attitude nourricière et protectrice admirable. Certains sont très féconds et d'autres très doux [...]. Le monde animal nous montre comment nous pouvons développer notre potentiel [...]. Chaque animal est une porte d'entrée vers le monde phénoménal de l'esprit humain. Mais la plupart des gens ne réalisent pas que leur opinion sur les animaux refléte l'opinion qu'ils ont d'eux-mêmes.

    L'animal devient le symbole d'une force spécifique du royaume spirituel invisible qui se manifeste dans notre propre vie."

    Pour Andrews et sa femme, le loup en est l'animal totem.


    ELMER SCHETTLER - fermier

    [...] J'avais lu le livre de Kushner, When Bad Things Happen to Good People. À la page 119, il dit que, lorsqu'on prie, Dieu vous envoie de l'aide.

    [...] Il faut toujours prier. Dieu nous envoie des messagers, si nous avons la présence d'esprit de les capter [...].


    DEEPAK CHOPRA - LE CORPS QUANTIQUE

    "La découverte des quanta nous a poussé à étudier l'influence du Soleil et de la Lune jusqu'au plus profond de nous-mêmes. Nous espérons pouvoir trouver encore davantage de sources de guérison en nous. Nous savons déjà qu'un foetus humain se développe en évoquant et en imitant les formes des poissons, des amphibiens et des premiers mammifères. La découverte des quanta nous permet de pénétrer dans nos propres atomes et de nous souvenir des origines de l'univers lui-même."
    _________________

    R.L. WING AUTEUR DE THE I CHING WORKBOOK

    "[Jung] voyait la nature humaine et l'ordre cosmique unis dans l'inconscient collectif grâce à des symboles qui concernent les gens de toutes les époques et de toutes les cultures[...]. Arrêter le temps (ou "changer") en ayant une question particulière à l'esprit est un rituel: vous devez mettre en syntonie votre moi et votre situation présente, en tenant compte de tout ce qui se déroule en même temps dans l'univers."


    JAMES REDFIELD, L'EXPÉRIENCE DE LA DIXIEME PROPHÉTIE

    LES OUVERTURES DIMENSIONNELLES

    Alice au pays des merveilles y est parvenue, Ainsi qu'Indiana Jones, les druides et les anciens Grecs. Les chamanes continuent à le faire - - ils entrent dans une autre dimension au travers d'un lieu sacré sur terre. Les lieux sacrés: l'idée même évoque des sommets de montagnes balalyés par les vents, des loups qui hurlent, des cascades, des grottes, des vallées enchantées, des pierres prophétiques et des portails menant à nos ancêtres. Dieu nous parle à travers les soupirs des arbres, le murmure des pierres qui chauffent au soleil, les antiques et silencieuses empreintes de main des troglodytes, les chemins ocre piétinés il y a des siècles par les milliers de pieds nus de ceux qui ont couru et marché pour rencontrer l'esprit - - pour renaître dans l'esprit. Bien avant que les flèches gothiques attirent nos coeurs vers le ciel, les hommes et les femmes ont trouvé leur inspiration dans le divin et se sont connectés à lui en certains lieux chargés de puissance sur terre. Combien de fois avez-vous eu le bonheur d'avoir le souffle coupé par la splendeur d'un paysage - - une mer infinie d'arbres, un plateau avec une falaise à pic de mille mètres? Combien de fois avez-vous senti la présence et le calme d'une forêt très ancienne? Combien de fois avez-vous été réduit au silence par le rugissement d'une cascade déversant ses eaux comme un torrent sur des rochers en granite? Pas assez souvent. Et même bien loin du compte. Les sites sacrés ne nécessitent aucune explication, aucune carte. Ils existent. Vous les sentez et votre perspective grandit."


    JAMES A. SWAN, SACRED PLACES: HOW THE LIVING SEEKS OUR FRIENDSHIP

    "[...] seule une poignée de Hopis aujourd'hui connaissent tous ces emplacements. Comme leurs frères et soeurs dans le monde qui ressentent et devinent encore le pouvoir d'un lieu, ces esprits sages disent que le pouvoir des sites scrés réside dans quelque chose de plus important que leur beauté apparente. Ils reconnaissent que l'histoire de ces sites est importante, mais l'esprit, insistent-ils, est beaucoup plus important. Il opère avec des gens de toutes les races, mais uniquement si leur conscience est claire et leur coeur pur [...]. Certains lieux spéciaux dans la nature ont la capacité d'aider les hommes à entrer dans des états de conscience modifiés appelés "spirituels" en raison de leur contact direct, mental et/ou spirituel, avec eux.

    Autour du monde, la surface de la Terre est constellée de lieux dont le seul nom suscite en nous de profonds sentiments: Palenque, le mont Omei, le mont Ararat, le mont Fuji, Lascaux, Iona, Jérusalem, Delphes, le Kilimanjaro, La Mecque, le Sinaï, le mont KcKinley ou "Denali", Chartres, les grandes pyramides, Stonehenge, le cratère d'Haleakala, le mont Kailas, le Gange, le mont Katahdin, le Machu Picchu, Lourdes, Fatima et le temple du Soleil à Mesa Verde sont parmi les plus célèbres."


    BARBARA, ENSEIGNANTE, GUÉRISSEUSE, THÉRAPEUTE, ESSAYISTE ET SCIENTIFIQUE, INTERVIEWÉE PAR RUSSEL E. DICARLO - - TOWARDS A NEW WORLD VIEW: CONVERSATINS AT THE LEADING EDGE.

    "Quand vous vous pardonnez, des phénomènes merveilleux se produisent. Il existe une certaine tension et une énergie stagnante qui est conservée dans le champ toutes les fois que vous n'acceptez pas quelque chose à l'intérieur de vous-même. Un peu comme les mucosités du nez quand on est enrhumé. Dans votre propre structure énergétique vous créez donc des distorsions causées par votre intransigeance envers vous-même. Ces distorsions finiront pas aboutir à une maladie. Quand vous vous pardonnez, vous débloquez le flux d'énergie dans votre champ afin qu'il se nettoie lui-même à fond [...]. Lorsque vous refusez de pardonner à quelqu'un, un schéma défini se met en place dans votre champ. Le bord extérieur de celui-ci deviendra rigide et friable quand vous interagirez avec cette personne. Vous ne laisserez pas votre énergie vitale s'écouler vers cette personne par de multiples autres façons. De larges bandes d'énergie ou serpentins de bioplasma coulent normalement entre les gens au cours de leur interaction. Un échange d'énergie vitale se déroule normalement entre toutes les choses vivantes [...]. Mais s'il existe un sentiment d'intransigeance, tout cela sera stoppé. Le même genre d'obstruction se produira aussi chez l'autre personne concernée. Il s'agit normalement d'une route à double sens."


    CITATIONS DE NOMBREUX MAITRES:

    "Si vous voulez instaurer la paix dans le monde, commencez par l'établir à l'intérieur de vous-même."


    BRENNAN

    "Tous les champs ont différents types de frontières, de sorte que la frontière de quelqu'un qui ressent beaucoup d'amour sera douce et plus élastique. Par conséquent il peut interagir beaucoup plus facilement avec un autre être humain.

    L'intense énergie provenant de l'essence divine fondamentale irradie ensuite vers l'extérieur. C'est comme si un couloir s'ouvrait à partir de l'essence fondamentale [...] et que l'énergie jaillissait pour irriguer le monde entier. La reconnaissance met également l'individu en synchronicité avec le champ d'énergie universelle [...] ou les champs morphogénitiques de la planète entière et de tous les systèmes solaires. C'est aussi très important parce que cela vous met en harmonie avec votre vie. Quand votre énergie peut couler de cette façon et trouver cette place dans la vie, alors l'univers entier vous apporte son aide."


    CORINNE MCLAUGHLIN ET GORDON DAVIDSON, SPIRITUAL POLITICS

    "Nous avons toujours un moment paisible d'"harmonisation" (d'unification) avec les Devas dans notre jardin avant d'y travailler. Nous nous harmonisons avec les Devas des arbres avant de les couper et nous avons réussi à nous harmoniser avec les Devas des insectes pour qu'ils quittent nos plantes. Mais quand nous avons essayé de nous harmoniser avec le Deva ou l'Esprit du daim pour lui demander de cesser de manger les pousses de notre jardin, nous avons découvert qu'il nous fallait plusieurs jours de méditation pour nous mettre en rapport avec ce Deva. Les précédents propriétaires de ce terrain avaient chassé ce daim, et il nous fallait rétablir la confiance.

    Nous ne pouvons pas nous harmoniser avec la nature si nous ne sommes pas harmonisés les uns avec les autres. il nous faut d'abord éclaircir tous les conflits. La nature n'est pas seulement une petite parcelle de jardin créée par les hommes, nous devons inclure dans notre harmonisation le paysage environnant et la forêt." 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Résultats de recherche d'images pour « belle image animée »

    MERCI À FRANCE MARIE SUR CENTERBLOG POUR CETTE SUPERBE IMAGE ANIMÉE!

     

    DANIEL GOLEMAN - L'INTELLIGENCE ÉMOTIONNELLE

    "A certains moments, le tissu de la société semble se déchirer à toute allure, l'égoïsme, la violence et la mesquinerie semblent miner la beauté de notre vie sociale. La capacité de contrôler les impulsions est à la base de la volonté et du caractère. De même, le fondement de l'altruisme repose sur l'empathie, la capacité de deviner les émotions chez les autres; on ne peut s'intéresser aux autres si l'on est insensible à leurs aspirations ou à leur désespoir. Les deux qualités morales dont notre époque a le plus besoin sont le contrôle de soi et la compassion."

    *****

    PR KYRIACOS C. MARKIDES - RIDING WITH THE LION

    "Disposés en strates successives, suivant une hiérarchie qui conditionne leurs relations, d'autres mondes s'interpénètrent avec le nôtre. Le monde des cinq sens est à la base de ce totem spirituel. Ces différentes strates ne se trouvent pas seulement dans le monde naturel, objectif, mais font aussi partie de la strucuture même de la conscience humaine."

    *****

    GRAHAM DUSTIN MARTIN - SHADOWS IN THE CAVE

    "Une renaissance se produit quand les portes s'ouvrent à d'autres mondes et à des idées étrangères, et qu'une nouvelle harmonie turbulente commence à se former."

    *****

    MARIE-LOUISE VON FRANZ - LA PSYCHOLOGIE DE LA DIVINATION

    "L'Inconscient collectif est une sorte de champ d'énergie psychique, dont les électrons sont les archétypes. Son aspect ordonné est déterminé par les rythmes numériques du Soi[...] Le Soi connaît un processus de rajeunissement perpétuel[...]. On peut comparer les processus psychologiques aux processus énergétiques, et ils suivent parfois certaines lois."

    [...] Les Chinois ne s'interrogent pas sur les causes d'un événement[...]. Ils n'ont pas une conception linéaire du temps. [Ils] se demandent: "Quels sont les événements qui ont tendance à se produire en même temps?" [...]Ensuite, ils explorent ces grappes d'événements intérieurs et extérieurs[...]. Certains événements ont tendance à s'agglutiner[...]. Les Occidentaux se rendent progressivement compte qu'en fait les choses tendent à se produire en même temps; il ne s'agit pas d'une idée fantasque, les événements ont tendance à s'assembler. D'après ce que nous en savons, ce phénomène est lié à l'existence des archétypes; plus précisément, si un certain archétype imprègne tout l'inconscient collectif, alors certains événements tendent à se produire en même temps.[...]
    _________________


    DR BEVERLY RUBIK DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, DE RUSSELL E. DICARLO.

    "Vous plantez une graine chez quelqu'un et elle se niche dans un des obscurs recoins de son esprit. Avec le temps, elle commence à croître, et soudain elle devient consciente et cette personne s'intéresse à ces informations, plusieurs années plus tard, quand son attitude s'est modifiée par rapport à ces nouvelles idées. Un changement de paradigme -- et Thomas Kuhn en a parlé en détail -- ne se réduit pas à un changement purement intellectuel. Il s'agit d'une profonde transformation de votre façon de vivre [...]. Opérer un travail de médiation entre des paradigmes et communiquer des données aux autres dans l'espoir que leur esprit évolue est un processus très lent, qui ne donne pas ses fruits du jour au lendemain."


    DR LARRY DOSSEY DANS TOWARDS A NEW WORLD VIEW, DE RUSSEL E. DICARLO.

    "Je place mon espoir dans ceux qui sont conscients et ont le courage et la détermnation d'éveiller d'autres personnes. Si cela arrive, alors une Renaissance se produira. Ecoutez les dirigeants qui nous encouragent à être meilleurs, non ceux qui jouent avec nos peurs. A mon avis, soit nous allons assister à un très rapide déclin et aboutir au scénario le plus tragique, soir le rêve d'une nouvelle Renaisance deviendra réalité. A nous de choisir."


    DR LARRY DOSSEY DANS HEALING WORDS

    "Plus nous essayons d'influencer et de contrôler ces événements, plus ils semblent nous échapper. Le secret semble consister à ne pas essayer et à lâcher prise, afin que le monde manifeste de façon télésomatique sa sagesse, non la nôtre [...]. Bien que la prière soit efficace à distance, nous ne pouvons pas toujours "déclencher les événements" par la seule force de notre volonté (pensée positive) ou de notre prière pour des objectifs spécifiques [...]. On peut aussi considérer la prière comme une invitation, une requête respectueuse adressée au monde pour qu'il se manifeste de façon bienveillante."

    *****

    MAITRE BOUDDHISTE JACK KORNFIELD -- A PATH WITH HEART

    "Dans de nombreuses traditions spirituelles il faut répondre à une seule question: Qui suis-je? Quand nous commençons à y répondre, nous sommes envahis d'images et d'idéaux -- les images négatives de nous-même que nous voulons changer et parfaire, et les images positives qui ont un grand potentiel spirituel --, cependant le chemin spirituel ne nous transforme pas beaucoup, car il s'agit plutôt d'écouter les élémentsfondamentaux de notre être."


    PAT BRADY WALENKO DE SEATTLE -- CELESTINE JOURNAL

    "Parfois les résultats de la croissance spirituelle sont presque imperceptibles sans que des changements concrets parfaitement visibles se produisent et confirment que nous sommes sur la bonne voie. Ceux qui se tiennent en piètre estime croient facilement qu'ils font quelque chose de mal ou qu'ils ne méritent pas les événements positifs qui se produisent dans leur vie. Dans mon cas, mes espérances se réalisent lentement et à des niveaux subtils. Deux techniques m'aident à progresser dans mon évolution: 1) toujours me rappeler que, tant que je serai totalement disposé à accomplir la volonté de Dieu, chacune de mes actions sera sacrée; 2) passer en revue ma semaine et faire la liste, chaque vendredi soi, de toutes les synchronicités que j'ai vécues. Sans cet effort conscient de ma part, beaucoup de bienfaits passeraient inaperçus à mes yeux."



    SANDRA FRY DE WAYNE EN PENNSYLVANIE -- CELESTINE JOURNAL

    "J'ai d'abord vu une image durant un massage[...]. J'ai appris à faire confiance à ce type de processus. J'étais en train d'explorer mon passé et en même temps j'avais demandé à l'Esprit de me procurer une expérience mystique pour m'aider à trouver le nouvel être à l'intérieur de moi. C'est alors que j'ai commencé à voir cette chapelle et un clocher. J'ai su qu'ils se trouvaient dans le Sud-Ouest[...]. A la même époque, j'ai appris que l'Association américaine pour la thérapie par les massages tenait son congrès d'automne à Albuquerque[...] et j'y ai participé. De la fenêtre de mon hôtel, j'apercevais les montagnes, et j'ai senti qu'elles m'appelaient. Décidée à les explorer, je suis montée dans ma voiture. J'ai attendu le bon moment [...]. J'ai visité plusieurs musées sur la culture et l'histoire des Indiens, puis un homme m'a dit de suivre la Piste turquoise qui pénétrait dans les montagnes. Le chemin de terre qu'il m'avait indiqué m'a conduite jusqu'à Cerillos, un vieux village minier niché au sommet. Et là je suis tombée sur la chapelle de ma vision, et j'ai reçu un message intérieur qui me disait: "Deviens ton moi futur."[...] Durant mon expérience dans la chapelle, j'ai eu le sentiment que la boucle était bouclée, qu'une grande partie de ma tâche était accomplie. Cela m'a permis de comprendre ce que le passé m'avait enseigné[...]. Avant d'aller au Nouveau-Mexique, j'étais prisonnière d'un processus de lâcher prise/transformation... lâcher prise/transformation. Dans la chapelle, pendant une seconde, l'Esprit m'a permis de m'arrêter, de sentir que je ne faisais plus qu'un avec Dieu, de vraiment savoir que[...] l'espace intérieur ne fait qu'un avec le cosmos. je me suis sentie en syntonie avec la Source. Ce moment a été un cadeau auquel je pourrai toujours me ressourcer."



    JOSEPH CHILTON PEARCE, LE FUTUR COMMENCE AUJOURD'HUI

    "Pendant des années, Ernest Hilgard, de l'université Stanford, a mené des recherches sur un aspect énigmatique de la personnalité qu'il appelle "L'observateur caché". Quel que soit notre état de conscience, si nous sommes endormis, sous anesthésie, sous hypnose ou drogués, un second aspect de notre moi est toujours en alerte et conscient de tout ce qui se passe, et il réagit de façon intelligente[...]. Cet observateur caché déploie une intelligence détachée dénuée d'émotion, plus puissante et cohérente que notre égo-moi [...]. Il me semble que nous ne faisons qu'un avec cet observateur caché jusqu'à sept ans environ, âge auquel notre intellect commence à se former et une scission se produit."


    JAMES REDFIELD, L'EXPÉRIENCE DE LA DIXIEME PROPHÉTIE

    "Les sentiments, les rêves éveillés et l'imagination sont souvent assimilés à une perte de temps et à l'irréalité. Rien n'est plus éloigné de la vérité. L'imagination est la clé du travail que nous effectuons avec notre esprit, car elle nous permet d'entrer dans le royaume spirituel pour retrouver un très ancien savoir. L'imagination est le don de la vision spirituelle et de la prophétie."


    BLAIR STEELMAN DE MIAMI/FLORIDE

    "Chacun d'entre nous a un "père" ou un "parent" à l'intérieur de lui-même, qui ne nous lâchera jamais la main, quelle que soit la situation. Le père ou le parent est la petite voix calme de notre intuition. Cette voix ne nous abandonnera jamais, quoi qu'il advienne dans nos vies."

    "Et si nous faisions fausse route?"

    "C'est parce que nous nous agrippons à la main de notre faux père, le père de nos sens, notre égo."

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Merci à lyonnaise69.centerblog.net pour cette belle image.

     

    SA SAINTETE LE DALAI LAMA INTERVIEWÉ PAR JEAN-CLAUDE CARRIERE DANS "LA FORCE DU BOUDDHISME".

    [...] Je crois profondément que nous devons trouver, tous ensemble, une spirtualité nouvelle. Ce nouveau concept devrait s'élaborer parallèlement aux religions, de telle sorte que toutes les bonnes volontés puissent y adhérer. Nous avons besoin d'un nouveau concept, d'une spiritualité laïque. Nous devrions promouvoir ce concept, avec l'aide des scientifiques. Il pourrait nous conduire à établir ce que nous cherchons tous -- une "morale séculière" (il détache lui-même les mots). [...]

    [...] Il faut donc éduquer les populations du tiers monde. [...] Il faut le faire énergiquement, sans réticence sentimentale. C'est une nécessité immédiate, une urgence. Il faut leur dire, avec tout ce que cela suppose de malentendus: vous faites fausse route, votre accroissement démographique beaucoup trop fort vous conduit à une misère plus terrible encore.

    D'autres pays [...] n'ont rien, et demain ils auront moins que rien. Nous devons lutter contre cet écart grandissant [...]. Cela devrait être notre cible. Rapprocher les deux mondes l'un de l'autre jusqu'à les rendre comparables, et si possible égaux.

    Tous les problèmes -- la famine, le chômage, la délinquance, l'insécurité, les déviations psychologiques, les épidémies, la drogue, la folie, le désespoir, le terrorisme --, tout cela est étroitement lié à ce fossé qui va s'élargissant entre les peuples, et qu'on retrouve, bien entendu [...] à l'intérieur même des pays riches. [...]
    _________________

    RUTH MONTGOMERY, A SEARCH FOR TRUTH

    [...] Quelques jours plus tard, [mes guides spirituels] me demandèrent de méditer sur «l'âme de l'homme et sa place dans l'au-delà». Ils soulignèrent l'importance de cette démarche, qui rend moins ennuyeuse la période carrefour que nous appelons la mort et permet de passer plus vite au plan supérieur. «Plus on convertit rapidement les âmes terrestres en esprits transfigurés, ont écrit [les maîtres spirituels], plus rapidement on progressera vers une fusion avec la totalité». Cela n'est peut-être pas clair pour vous en ce moment, mais au fur et à mesure que vous progresserez dans votre méditation, nous vous aiderons à traverser une série d'expériences qui vous métamorphoseront et vous révéleront le but pour lequel nous travaillons.

    [...] Le guérisseur Arthur Ford, à partir de la dimension de l'Après-Vie, a communiqué à plusieurs reprises avec son amie terrestre, la journaliste Ruth Montgomery. Il lui a révélé quelques informations intéressantes sur certaines âmes. «Les frères Kennedy sont un exemple frappant du pouvoir de la prière. Une telle vague d'oraisons spontanées à déferlé de façon tumultueuse lorsque le président a été assassiné que celui-ci n'a jamais réellement perdu conscience. Presque instantanément il a été en harmonie avec ce qui l'entourait et, parce que ces prières l'entraînaient en avant dans un mouvement ascentionnel, il n'a pas eu à passer, ne serait-ce qu'une minute, par ce que les prêtres de son Eglise appelleraient le purgatoire: un état où les âmes errent sans but, perdues, jusqu'à ce que quelque chose leur fasse prendre conscience du potentiel de leur nouvel état.»

    [...] La revue de votre vie antérieure serait bien plus facile, expliqua-t-il, si vous viviez chaque jour comme si cet unique jour allait figurer sur le grand livre des bienfaits et des méfaits. Gardez cette page propre et ordonnée, empreinte d'amour et d'attention aux autres, au point que si votre existence prenait fin ce soir, à minuit, votre page serait sans tache, impeccable. Si vous décidez de vivre seulement cette morale, vous progresserez plus facilement. En effet, même le pire d'entre nous est capable de vivre vingt-quatre heures dans une harmonie presque parfaite avec tout ce qui l'entoure.

    RUTH MONTGOMERY, A WORLD BEYOND

    [...] La course progresse seulement quand tous ensemble nous nous élançons vers notre but commun, l'illumination et la perfection. C'est pourquoi, si chacun veut avancer rapidement, il doit veiller à ce que ses condisciples (ceux qui partagent les mêmes intérêts) disposent de tous les outils nécessaires pour avancer individuellement.

    [...] N'hésitez pas à demander des faveurs à Dieu, comme si vous étiez convaincus qu'elles vous seront accordées: cela montre votre foi. Cherchez à savoir ce qu'il veut pour vous. Sentez Sa présence, et ensuite assurez-vous que, quoi que vous demandiez, ce soit pour le meilleur objectif possible et non pour satisfaire un caprice égoïste. Votre prière ne servira à rien si vous cherchez à nuire à quelqu'un, ou si vous vous placez au-dessus de vos rivaux ou de vos amis. Demandez que la volonté de Dieu et non la vôtre, s'accomplisse, et priez ensuite comme si vous vous attendiez à voir la prière exaucée immédiatement.

    [...] Il n'existe pas de mal à part celui que nous créons, car je n'ai pas vu la moindre trace de diable de ce côté-ci du voile. Nous sommes nos propres démons, grâce à nos pensées et aux actes qui en découlent [...]. Ce mal se renforce au fur et à mesure que chaque génération projette sa propre vision du mal sur la force que nous appelons le diable [...]. Pour détruire le mal, l'homme devra commencer par prendre conscience que même les pensées sont des actes et que la taille du «diable» diminue chaque fois que nous remplaçons une pensée ou une action mauvaise par l'amour et la tendresse. Ainsi nous pourrons nous préparer au prétendu millénium durant lequel le bien se substituera au mal dans les coeurs de ceux qui habitent la Terre, non seulement dans leur chair mais dans leur esprit, comme nous sommes en train de le faire en ce moment. (Arthur Ford à Ruth Montgomery).

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  


    "Mieux vaut réfléchir avant d'agir que regretter après avoir agi." - Démocrite

     

    "Ne fais que ce que te dicte ton coeur." - Lady Diana

     

    "Après m'avoir appris à parler, mes parents m'ont appris à me taire." - Proverbe Sioux

     

    "On a tout à gagner, quand on est sage, à ne point le paraître." - Eschyle

     

    "Les victimes d'hier sont les bourreaux de demain." - Victor Schoelcher




    "Parler beaucoup de soi peut être un moyen de se dissimuler." - Friedrich Nietzsche

     

    "Les rêves les plus simples sont les plus fabuleux." - Claude Bergame

     

    "ll faut rougir de faire une faute et non de la réparer." - Jean-Jacques Rousseau

     

    "L'hypocrisie se cache parfois sous la franchise du regard." - Adolphe Brassard

     

    "Le bonheur, c'est toujours ce qu'on voit de l'extérieur." - Jean-Guy Pens

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •   

    MERCI À MAMIETITINECENTERBLOG POUR CETTE BELLE IMAGE!   

     

    " La flèche que tu lanceras contre un juste reviendra sur toi. " — Proverbe Araméen



    " Celui qui parle seul espère parler à Dieu un jour. " — Antonio Machado



    " Je suis pessimiste par l’intelligence, mais optimiste par la volonté. " — Antonio Gramsis

     

    " On peut faire beaucoup avec la haine, mais encore plus avec l’amour. " — William Shakespeare

     

    " La charité qui ne coûte rien, le ciel l’ignore. " — Honoré de Balzac

     

    " La chance ne favorise personne, on a chacun sa part, voilà tout. " — Maurice Gagnon

     

    " Un grain de poésie suffit à parfumer tout un siècle. " — José Marti

     

    " Il n’y a de vrai que le présent, mais il est déjà passé. " — Yves Florenne

     

    " L’erreur est humaine; persévérer est diabolique. " — Proverbe Latin  "  Mieux vaut être fou avec tous que sagetout seul.  "  -- Baltasar Gracian Y Morales
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     



    TEIWAS A ÉCRIT:

    On a deux vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une.
    ~ Confucius

    _________________
    Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l'univers.Marc-Aurèle


    *****

    PHILOCRATE A ÉCRIT:

    Murmures du Moi. pg.25

    " N'engagez jamais un ami, mais soyez amical avec quiconque vous engagez."

    Validivar.

    *****


    J'AI ÉCRIT:

    "L'amour doit être lucide, autrement il fausse tout." - Madeleine Ferron

    "Lorsque vous refusez de vous battre, vous gagnez.! - D.J. Schwartz

    "La tempérance et le travail sont les meilleurs médecins de l'homme." - Jean-Jacques Rousseau

    "Mieux vaut tenter sa chance que de ne pas l'avoir tentée." - Proverbe chinois

    "C'est par la violence que l'on doit établir la liberté." - Jean-Paul Marat

    "Je suis né pour partager l'amour et non la haine." - Sophocle

    "La superstition est à la religion ce que le songe est à l'homme." - Francis Bacon

    "Dis-moi un peu, d'où vient cette manie de n'être jamais ce qu'on est?" - Alfred de Musset

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •   

     

    CITATIONS SPIRITUELLES
    ----------------------

    LUCINDA VARDEY, MOTHER TERESA: A SIMPLE PATH.


    [...] nos vies sont centrées sur la prière et l'action. Notre travail est constamment irrigué par notre contemplation, notre union avec Dieu dans tout ce que nous faisons, et ce travail [...] irrigue notre union avec Dieu, de sorte qu'un flux perpétuel s'écoule de la prière vers l'action et de l'action vers la prière.


    Si chaque habitant de la planète consacrait cinq ou dix minutes chaque jour à réfléchir, cela nous aiderait tous à nous occuper du travail de Dieu, parce que nous avons besoin de réfléchir, nous avons besoin tous les jours de demander à Dieu de nous bénir, et nous avons besoin de L'introduire dans nos vies de façon à pouvoir Le donner aux autres. Quand nous avons Dieu dans notre vie, cela lui confère le sens et cela rend chaque chose digne d'intérêt et féconde. L'absence de Dieu accompagne habituellement les choses imparfaites dans notre monde.


    [...]Nous essayons de ne pas stocker les choses dont nous avons besoin et de nous débrouiller seulement avec tout ce qui nous arrive quand cela arrive. Je pense qu'ainsi nous continuerons à recevoir les bienfaits de Dieu, spécialement si nous ne devenons pas déraisonnables et si nous ne songeons pas à vivre pour l'avenir, au lieu de vivre maintenant, dans le présent.[...]


    [...]Mary, une volontaire des Missionnaires de la Charité, travaille à la distribution d'une soupe populaire et raconte: "J'ai découvert que le fait d'aider pratiquement les autres peut en fait les démoraliser si vous n'agissez pas avec amour [...]. Établir des contacts se fait pas à pas [...]. Commencez par servir les plats, enlever les assiettes un peu plus lentement; essayez de parler à quelqu'un ou de vous asseoir à côté de lui afin d'établir un contact personnel, en tête à tête."[...]


    Ils ont faim, non seulement de nourriture, mais aussi de reconnaissance personnelle, de dignité. Ils veulent être traités comme des êtres humains, comme nous-mêmes le sommes. Ils ont faim d'amour.
    _________________

    PAUL H RAY, THE RISE OF INTEGRAL CULTURE


    [...]Notre plus grande erreur serait de prendre au sérieux le pessimisme actuel, et de capituler devant la peur et le cynisme qui envahissent les médias. Car alors nous en arriverions à une conclusion vraiment catastrophique: "Non seulement la situation empire sans cesse, mais on ne peut absolument rien y faire."


    [...]Comme le sociologue Fred Polak l'a montré dans son étude portant sur mille cinq cents ans d'histoire européenne, "The Image of Future", si toute une culture défend une vision très pessimiste de l'avenir, cette prophétie se réalisera. Les prédictions actuelles sur le déclin de la civilisation n'ont pas besoin d'être correctes pour se vérifier. Les comportements pathologiques qu'elles suscitent peuvent suffire à provoquer une telle situation. C'est une maladie de la croyance. Et le contraire est également vrai. Lorsqu'une culture défend les images positives de l'avenir, celles-ci peuvent être erronées, mais le fait que les gens s'investissent dans de nouvelles opportunités et aient la volonté de construire une société juste suffit à instaurer un mode de vie décent, si ce n'est peut-être le meilleur des mondes[...]

    [...]Courage! Sans le savoir, nous voyageons au milieu d'une foule d'alliés: de nombreuses personnes créatives, porteuses d'idées, de valeurs et de tendances plus positives que durant toutes les périodes antérieures de renaissance. Et elles peuvent probablement être mobilisées pour agir de façon altruiste en faveur de notre avenir.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • MERCI À CHOUKY.CENTERBLOG.NET POUR CETTE BELLE IMAGE!

     

    J'AI ÉCRIT:

     

    Tout le monde peut accomplir de grandes choses... parce que tout le monde peut servir. Vous n'avez pas besoin d'un diplôme universitaire pour servir. Vous n'avez pas besoin d'accorder le verbe avec le sujet pour servir. Vous avez simplement besoin d'un coeur plein de grâce. D'une âme regénérée par l'amour. - Martin Luther King

     

    Le jour viendra ou,
    après avoir maîtrisé l'espace,
    le vent, les marées et la gravité,
    nous maîtriserons pour Dieu
    les énergies de l'amour.
    Ce jour-là, pour la seconde fois
    dans l'histoire du monde,
    nous aurons découvert le feu. - Teilhard de Chardin

     

    Répandez l'amour partout ou vous allez: d'abord et avant tout dans votre propre maison. Aimez vos enfants, votre épouse ou votre mari, votre voisin d'à côté... Ne laissez personne venir à vous qui ne reparte meilleur et plus heureux. Soyez l'expression vivante de la bonté de Dieu: bonté de votre visage, bonté de votre regard, bonté de votre sourire, bonté de votre accueil chaleureux. - Mère Teresa

     

    Souriez-vous les uns les autres, souriez à votre femme, souriez à votre mari, souriez à vos enfants, souriez-vous les uns les autres - peu importe à qui vous souriez - et cela vous aidera à grandir dans un plus grand amour les uns envers les autres. - Mère Teresa

     

    TEIWAS A ÉCRIT:

     

    "Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel." Dalaï Lama

    "Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible." Antoine de Saint-Exupéry

    "La chose importante à garder en tête est qu'il ne faut jamais attendre une minute pour commencer à changer le monde". Anne Frank

    "Faites le bien, par petits bouts, là où vous êtes ; car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde." Desmond Tutu  J'AI ÉCRIT: ETRE

    "Etre heureux et satisfait n'implique pas de faire ou d'accomplir quelque chose; il faut être, non pas faire." - Sharon Wegscheiger-Cruse - Apprendre à s'aimer.  JE SUIS UN ENFANT DE L'UNIVERS

    "Vous êtes un enfant de l'univers, au même titre que les arbres et les étoiles; vous avez le droit d'être ici. Et que cela soit clair ou non pour vous, il ne fait aucun doute que l'univers s'épanouit comme il se doit." - Max Ehrmann - Desiderata MON CARACTÈRE DIVIN

    "Nous sommes tous ici pour dépasser nos premières limites, quelles qu'elles soient. Nous sommes ici pour reconnaître notre caractère magnifique et divin, peu importe ce qu'il nous dit."
    - Louise Hay CHOISIR

    "Un jour votre coeur se dira lui-même quoi faire." - Achaan Chah J'AIME LA PERSONNE QUE JE SUIS

    "Lorsque l'on s'aime réellement, que l'on s'approuve et que l'on s'accepte tel que l'on est, alors tout fonctionne dans la vie. C'est comme si de petits miracles surgissaient de partout." - Louise Hay S'ACCEPTER SOI-MÊME

    "Je dois m'accepter progressivement comme je suis - sans cachette, sans déguisement, sans fausseté et sans rejet d'aucune facette de moi-même - et sans jugement, sans condamnation ou dénigrement d'aucune facette de moi-même." - Collectif - Retrouver l'harmonie en soi D'OÙ VIENT LE DÉSESPOIR?

    "Nos préoccupations devraient nous mener vers l'action, non la dépression." - Karen Horney

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

     

    Les Éditions Ariane


    UNISSONS-NOUS POUR CHANGER LE MONDE...



    « Nous changerons le monde en nous changeant nous-mêmes. Je ne pense pas que vous puissiez vraiment changer le monde à l’extérieur tant que vous n’avez pas changé le monde à l’intérieur de vous-même. Si vous avez vraiment de l’amour en vous, il est alors très difficile de témoigner de la méchanceté ou de la cruauté envers quelqu’un d’autre ou envers la planète. Et je crois réellement que nous, en tant qu’espèce humaine, avons besoin de vivre davantage selon notre cœur. Et cela sera possible quand nous stopperons notre tendance destructive envers les autres et envers la planète. Mais nous avons perdu cette capacité de cœur. Et c’est la raison pour laquelle nous sommes capables d’être aussi cruels les uns envers les autres et envers la planète sur laquelle nous vivons. »

    – Rodger Hodgson



    « Ce monde est ce que nous en avons fait. S’il est sans pitié aujourd’hui, c’est parce que nous l’avons rendu impitoyable par nos comportements. Nous ne pouvons changer le monde que si nous changeons nous-mêmes, et cela commence par notre langage et notre façon de communiquer. »

    – Gandhi

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

     

    Les Éditions Ariane
     
    LA CROISSANCE INTÉRIEURE SE FAIT PETIT À PETIT...

    Le bonheur ne se trouve pas avec beaucoup d’effort et de volonté mais réside là, tout près, dans la détente et l’abandon.
    Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.
    Tout ce qui s’élève dans l’esprit n’a aucune importance parce que n’a aucune réalité. Ne t’y attache pas. Ne te juge pas.
    Laisse le jeu se faire tout seul, s’élever et retomber, sans rien changer, et tout s’évanouit et commence à nouveau sans cesse.
    Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.
    C’est comme un arc-en-ciel qu’on poursuit sans jamais le rattraper.
    Parce qu’il n’existe pas, qu’il a toujours été là et t’accompagne à chaque instant.
    Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises ; elles sont comme des arcs-en-ciel.
    À vouloir saisir l’insaisissable, on s’épuise en vain.
    Dès lors qu’on relâche cette saisie l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable. Alors profites-en.
    Tout est à toi, déjà. Ne cherche plus.
    Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant qui est tranquillement à la maison.
    Rien à faire. Rien à forcer. Rien à vouloir. Et tout se fait tout seul.

    – Poème de Lama Guendune Sogyal Rinpoché

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  


    CONSEILS DU CŒUR A CEUX QUI SONT INDIFFÉRENTS...

    L’indifférence, surtout à l’égard des autres, est l’un des pires défauts qui soient. Ne penser qu’à soi-même en se fichant de ce qui arrive à son prochain est le signe d’une vision du monde trop étroite, d’une envergure de pensée trop faible, d’un intérieur trop étriqué. Dès notre conception nous dépendons des autres. Le bonheur et le futur de notre monde, toutes les facilités dont nous disposons, le moindre objet que nous utilisons, notre simple survie quotidienne, sont le résultat du travail des hommes. La prière et les autres pratiques spirituelles ont également un effet certain, mais surtout l’activité des hommes qui façonne le monde.

    Tout existe en termes de relation, d’interdépendance. On ne peut rien trouver qui existe en soi et par soi. Il est donc impossible de concevoir son propre intérêt indépendamment de celui d’autrui. Ce que nous faisons à chaque instant engendre des circonstances nouvelles, qui elles-mêmes contribuent à l’apparition d’autres évènements. Quoi que nous fassions, nous participons, volontairement ou pas, à la chaîne des causes et des effets. De même, nos souffrances et nos plaisirs futurs sont le résultat de causes et de conditions présentes, même si la complexité de cet enchaînement nous échappe. Nous sommes donc responsables, vis-à-vis de nous-même et vis-à-vis des autres.

    L’indifférent qui ne se soucie ni du bien des autres ni des causes de son bonheur à venir ne peut que préparer son propre malheur.

    Dalai Lama, 
    Conseils du Coeur.

     

      

     

     

     

     
    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique